Menu
RSS
A+ A A-

Canada: l'opposition au pétrole est une menace croissante

prix-du-petrole MontrealMontreal: Les mouvements d'opposition à l'exploitation pétrolière menés par les écologistes et les Amérindiens constituent une menace croissante à la sécurité du Canada, estime la police fédérale dans un rapport interne jugé effrayant par Greenpeace.
Les environnementalistes, caractérisés comme des extrémistes par la police, posent une menace criminelle réelle contre l'industrie pétrolière canadienne, selon ce document confidentiel des services de renseignement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), obtenu mercredi par l'AFP et datant de janvier 2014.

Le secteur énergétique canadien, qui représente 10% du PIB national, est avant tout dépendant de l'extraction du pétrole d'Alberta (ouest), mais son impact environnemental élevé est régulièrement dénoncé par divers groupes de pression, au Canada et à l'étranger, bien que minimisé par les producteurs d'hydrocarbures.

A travers le mouvement anti-pétrole, les forces de l'ordre canadiennes et les services de renseignement ont noté le développement d'une frange extrémiste et violente pan-nationale opposée idéologiquement à l'industrie pétrolière, met en garde la GRC dans ce rapport.

Une douzaine d'incidents violents sont répertoriés entre 2006 et 2013, allant d'une bombe contre le véhicule d'un cadre de l'industrie pétrolière à l'incendie de six voitures de la GRC lors de manifestations contre les gaz de schiste.

Selon la GRC, cette opposition est constituée d'activistes pacifiques ainsi que de militants et d'extrémistes violents qui se sont alignés sur des extrémistes autochtones violents, surtout dans les provinces du Nouveau-Brunswick, d'Ontario et de Colombie-Britannique, où des projets de gaz de schiste et d'oléoducs ont suscité l'ire d'une partie de la population.

De fait, la police fédérale s'inquiète que l'exploitation des matières premières au Canada constitue une des premières préoccupations de nombreuses communautés indigènes. Premières Nations (Amérindiens), Métis et Inuits représentent 4,3% de la population canadienne.

Chiffres à l'appui, la gendarmerie dénonce l'influence financière étrangère venant de fondations philanthropiques américaines, accusées de soutenir financièrement les mouvements écologistes. Cela peut enflammer un environnement déjà tendu, est-il noté.

Abondamment citée, l'ONG environnementale Greenpeace a jugé réellement effrayant ce document de 44 pages car toute personne qui se sent concernée par le réchauffement climatique est assimilée à un potentiel +extrémiste anti-pétrole+.

Keith Stewart, un des responsables de Greenpeace Canada a indiqué à l'AFP craindre que l'adoption d'une nouvelle loi antiterroriste, à l'étude au Parlement, ne permette aux services de renseignement de conduire un espionnage d'État contre n'importe quel opposant à l'industrie pétrolière.







Commenter Canada: l'opposition au pétrole est une menace croissante


Le pétrole au Canada / Québec


vendredi 28 juillet 2017

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

mardi 13 juin 2017

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

Montréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a...

mardi 13 juin 2017

Canada: production de pétrole en hausse de 32% d'ici 2030

Montréal: La production canadienne de pétrole devrait être de 5,1 millions de barils par jour d'ici 2030, soit 32% de plus que...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

L'oléoduc Keystone XL pour sortir le pétrole du Canada vers les Etats-Uni…

vendredi 24 mars 2017

Washington: En donnant son feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL, le président Donald Trump ouvre les vannes à l'approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite