Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole retombe à New York, le marché se retournant sur l'offre américaine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont rechuté mercredi à New York, le marché se focalisant de nouveau sur le niveau de l'offre américaine à la veille de la publication des réserves de brut dans le pays.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars cédait 1,37 dollar à 52,16 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une hausse de 75 cents.

On est probablement en train de se préparer à une hausse des réserves, qui risquent d'avoir franchi un nouveau record la semaine dernière, a rapporté James Williams, de WTRG Economics.

Le département de l'Energie (DoE) publiera jeudi à 16H00 GMT ses chiffres hebdomadaires, un jour plus tard qu'à l'habitude en raison d'un jour férié lundi.

La semaine dernière, ils ont témoigné d'un niveau sans précédent depuis 1982, date des premières publications hebdomadaires du département de l'Énergie, et depuis novembre 1930 sur la base des données mensuelles qui précédaient.

Les chiffres du terminal de Cushing, dans l'Oklahoma, seront particulièrement scrutés car ils servent de référence au WTI.

A l'heure actuelle, il y a tout simplement trop de pétrole à Cushing pour les raffineries américaines, a jugé James Williams.

Avant les chiffres officiels du DoE, les investisseurs assimileront mercredi soir ceux de l'American Petroleum Institute (API), fédération du secteur, jugés comme un bon indicateur sur le niveau des stocks.

Par ailleurs, certains analystes notaient l'écart de plus en plus élevé entre le cours du WTI et celui du Brent de la mer du Nord, côté à Londres, qui s'échange un peu au-dessus de 61 dollars.

Même si le Brent est aussi en baisse mercredi, la différence de prix avec le WTI est de plus de huit dollars, soit la plus importante depuis l'été 2014, alors que les deux barils valait à peu près le même prix le mois dernier, comme l'ont souligné les experts de Commerzbank.

Nous attribuons cet écart de plus en plus important au développement des réserves américaines, qui pèse sur le WTI, ont-ils jugé.

Le Brent, de son côté, profite de l'attention renouvelée aux risques d'approvisionnement, ont-ils précisé. La Libye, par exemple, n'exporte quasiment plus de pétrole, car tous ses terminaux sont fermés en raison des troubles.

Une attaque a été menée contre un gisement la semaine dernière, et l'Egypte a commencé lundi à bombarder le pays, en représailles à la décapitation de chrétiens coptes égyptiens, revendiquée par l'organisation Etat islamique.







Commenter Le pétrole retombe à New York, le marché se retournant sur l'offre américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite