Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse lesté par des inquiétudes sur l'offre américaine

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole repartaient à la baisse mardi en fin d'échanges européens, les opérateurs s'inquiétant de nouveau de la surabondance d'offre sur les marchés, avant la publication des stocks de pétrole américains jeudi.
Vers 17H35 GMT (18H35 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 61,06 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 34 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) livraison en mars perdait 1,08 dollars à 51,70 dollars.

Les cours du pétrole sont repartis en baisse mardi, les opérateurs de marchés étant prudents avant la publication des stocks de brut américains, notait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Les analystes s'attendaient à une nouvelle hausse record des réserves américaines de pétrole, et les cours du WTI souffraient particulièrement avant la publication des statistiques du département américain de l'Énergie (DoE).

Le brut light américain a perdu de son élan encore une fois autour des 53 dollars le baril. Avec le rapport du DoE qui arrive, les opérateurs qui sont entrés tardivement dans le marché pour profiter de la hausse des cours commencent à s'inquiéter, car ils craignent que le rebond ne se soit pas construit sur de solides fondations, précisait Chris Beauchamp, analystes chez IG.

Les cours du Brent, la référence du brut européenne, parvenaient à se maintenir juste au dessus des 61 dollars le baril, après avoir atteint leur maximum en près de deux mois lundi.

Les analystes de Commerzbank estimaient de leur côté que les cours pourraient continuer de grimper, les investisseurs ayant retrouvé le moral malgré des fondamentaux baissiers.

De plus, les cours du pétrole étaient également soutenus par des perturbations de la production d'or noir, notamment en Libye et en Irak.

Une attaque a récemment été conduite contre un site pétrolier du centre de la Libye en fin de semaine dernière.

Les sites pétroliers en Libye sont sujets à des actes de sabotage réguliers, ce qui a même poussé la compagnie pétrolière nationale libyenne à demander plus de protection pour ses sites, soulignait-on chez Commerzbank.

La production est tombée à 150.000 barils par jour (b/j) en Libye après l'attaque sur le pipeline qui relie les champs pétroliers de Sarir qui produisaient 185.000 bj au terminal de Marsa al-Hariga, selon JBC Energy.

Du côté de l'Irak, les retards de livraison causés par le mauvais temps ont réduit considérablement les volumes d'exportation du pays.

Les exportations de pétrole depuis le sud de l'Irak ont à peine atteint 1,5 million de barils par jour dans les dix premiers jours de février, soit moitié moins que prévu pour le mois et 900.000 b/j de moins qu'en janvier, estimaient les analystes de Commerzbank.







Commenter Le pétrole baisse lesté par des inquiétudes sur l'offre américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite