Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York après l'emploi américain

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en hausse vendredi, dans un marché digérant l'annonce de fortes créations d'emploi aux Etats-Unis, un bon signe pour la demande énergétique, et misant sur un ralentissement de la production américaine.
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars gagnait 53 cents à 51,00 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Après une réaction immédiate assez contenue du marché à la parution du rapport mensuel sur l'emploi américain en janvier, en cours d'échanges électroniques, les prix du pétrole ont finalement gagné en vigueur quelques instants après, a observé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

En effet, les chiffres sur les créations d'emplois ont été jugés positifs car ils impliquent un certain niveau de demande en énergie aux Etats-Unis alors que davantage d'Américains repartent au travail, a-t-il détaillé.

L'économie américaine a créé 257.000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit le mois dernier, surpassant de loin les prévisions des analystes (235.000), selon le département du Travail. Les embauches des deux mois précédents ont par ailleurs été considérablement revues en hausse.

En revanche, le taux de chômage aux Etats-Unis est légèrement remonté en janvier, gagnant 0,1 point par rapport à décembre pour s'établir à 5,7%, après être tombé en décembre à son plus bas niveau depuis près de six ans. Les analystes misaient sur une stagnation.

Du côté de l'offre, tous les regards étaient dirigés, selon Matt Smith, de Schneider Electric, vers la parution en mi-séance des chiffres hebdomadaires sur le nombre de puits de forage de pétrole en activité aux Etats-Unis.

A une époque où les stocks de brut américains se situent à des records historiques, inédits depuis 84 ans, et où la production évolue à des seuils quasi record, les opérateurs guettent en effet des signes d'un ralentisssement de la croissance de l'offre.

La semaine dernière, on avait compté un recul de 94 plates-formes en activité, ce qui avait fait nettement progresser les cours. On va donc surveiller de près les nouveaux chiffres aujourd'hui, a poursuivi M. Yawger.

Le boom de la production américaine est considéré comme l'un des facteurs majeurs de la dégringolade des prix du brut, d'environ 60%, depuis la mi-juin dernier. La chute des cours a, à son tour, largement affecté les marges des entreprises pétrolières, dont beaucoup se sont vues contraintes de réduire leurs investissements et leurs programmes de forage cette annéee.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York après l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite