Menu
RSS
A+ A A-

Aldemir Bendine, président de Banco do Brasil, sera nommé président de Petrobras

prix-du-petrole sao paulosao paulo: Le président de la banque publique brésilienne Banco do Brasil, Aldemir Bendine, sera nommé vendredi président de Petrobras pour remplacer Graça Foster qui a démissionné en raison du scandale de corruption plombant le géant pétrolier, ont annoncé les principaux médias brésiliens.
Interrogés par l'AFP, Petrobras, et la présidence brésilienne, n'ont ni infirmé ni confirmé l'information. L'annonce officielle aura lieu après la fermeture des marchés, vers 17H30 locales (19H30 GMT) selon les médias brésiliens.

Le conseil d'administration du géant pétrolier, où l'Etat est majoritaire, est réuni depuis 09H00 locales (11H00 GMT) à Sao Paulo pour désigner un nouveau président et cinq directeurs, tous démissionnaires il y a deux jours.

M. Bendine, 51 ans, est un fonctionnaire de carrière de Banco do Brasil où il est entré il y a 32 ans et son président depuis 2009.

Bien qu'il assure n'être lié à aucun parti politique, il est considéré comme proche du Parti des travailleurs (PT, gauche), au pouvoir depuis 12 ans.

Les marchés, qui préféraient la nomination d'un technicien non lié au PT, ont réagi négativement. Les actions de Petrobras chutaient de plus de 7% vers 11H30 locales.

Mme Foster, une proche de la présidente Dilma Rousseff, et les cinq principaux directeurs de Petrobras ont démissionné mercredi, emportés par l'onde de choc du scandale de corruption qui éclabousse le géant étatique et le plombe sur les marchés.

Leur position était devenue intenable au fil des semaines en raison de ce scandale portant sur le versement généralisé de pots de vins de la part d'entreprises de construction à Petrobras en échange de contrats. Une partie de ces pots-de-vin étaient selon l'enquête reversés au PT ainsi qu'à des élus ou partis de sa coalition parlementaire hétéroclite.

Ce scandale a des conséquences lourdes pour la compagnie dont la note a été rabaissée ces derniers jours par les agences de notation Fitch et Moody's.

Il retarde en particulier depuis fin 2014 la publication des résultats officiels de Petrobras pour le 3e trimestre, l'auditeur externe du géant étatique refusant de les valider faute d'estimation fiable des pertes d'actifs liés à la corruption, ce qui affecte considérablement la crédibilité internationale du géant pétrolier.

Le scandale Petrobras s'annonce comme l'un des principaux défi du second mandat de Mme Rousseff, entamé au 1er janvier.

Le trésorier du PT, Joao Vaccari Neto, a été interrogé jeudi pendant plusieurs heures par la police, puis relâché, après avoir été désigné comme l'opérateur du PT qui recevait des dessous de table, par certains des principaux suspects du dossier.

Le PT nie catégoriquement toute implication, affirmant que tous les dons en argent effectués par des entreprises pour le financement des campagnes étaient légaux et conformes à la législation électorale

lbc/cdo/pal/az

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO

MOODY'S CORP.







Commenter Aldemir Bendine, président de Banco do Brasil, sera nommé président de Petrobras


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 200 millions USD

jeudi 07 décembre 2017

Curitiba (brésil): Le groupe pétrolier public Petrobras, au centre d'un gigantesque scandale de corruption au Brésil, a annoncé jeudi avoir récupéré 654 millions de réais (200 millions de dollars) dans le cadre de l'immense enquête "Lavage-express".


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite