Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole bon marché, une occasion en or pour l'UE

prix-du-petrole rigariga: La baisse des prix mondiaux du pétrole offre une occasion en or à l'Union Européenne pour avancer vers une union énergétique à l'échelle du continent, a déclaré vendredi à Riga, Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne .
Nous devons saisir l'espace de liberté créé par les bas prix du pétrole et du gaz comme une occasion en or pour relancer notre politique énergétique, a dit M. Sevcovic, commissaire en charge de l'Union de l'énergie, lors d'une conférence réunissant des hauts fonctionnaires et industriels.

La Commission a défini ce qu'elle appelle les cinq piliers de la politique énergétique commune des 28 pays membres: réduction des émissions de carbone, investissement dans les technologies de pointe, amélioration de l'efficacité énergétique, mise en place d'un marché commun de l'énergie et diversification des approvisionnements.

L'un des principaux objectifs de ce plan, qui doit être soumis vers la fin février à un débat plus large, est la réduction de la dépendance au pétrole et au gaz russe, alors que la tension est vive entre l'Est et l'Ouest en raison du conflit ukrainien.

L'Union européenne est le principal client étranger du géant russe Gazprom et une grande partie du gaz russe traverse l'Ukraine, déchirée par l'insurrection séparatiste.

Alors que l'UE dépense plus d'un milliard d'euros par jour pour couvrir ses besoins en énergie, elle devrait faire un effort pour atténuer sa dépendance des livraisons russes, a souligné M. Sefcovic.

Washington et Bruxelles ont édicté une série de sanctions contre la Russie après son annexion de la Crimée et son soutien aux séparatistes dans l'Est de l'Ukraine.

Mais les exportations d'hydrocarbures russes n'en ont presque pas souffert, car l'Europe en a bien besoin.

Les vues de M. Sefcovic ont été appuyées par le commissaire à l'Energie et à l'action climatique, Miguel Arias Canete. Nous devons faire un effort sérieux pour réduire notre dépendance de la Russie, étant donné que Gazprom occupe une position dominante sur les marchés de l'UE, a-t-il dit.

mjc-mas/via/mrm/mml

GAZPROM







Commenter Pétrole bon marché, une occasion en or pour l'UE


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite