Menu
RSS

En recul sur un marché nerveux après des indicateurs américains

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se repliaient jeudi en fin d'échanges européens, sur un marché nerveux après des indicateurs décevants sur l'emploi et la croissance économique aux Etats-Unis, renforçant les inquiétudes sur la demande pétrolière américaine.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet s'échangeait à 114,48 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, perdant 45 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 1,32 dollar à 100,00 dollars.

Les cours du pétrole oscillaient au sein d'une fourchette de prix limitée, dans un marché fébrile pénalisé par une hausse inattendue des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis lors de la troisième semaine de mai.

Par ailleurs, le département du Commerce américain a confirmé que la croissance économique des Etats-Unis avait nettement ralenti au premier trimestre 2011, avec une progression de 1,8% en rythme annualisé.

Ces indicateurs représentaient des signaux décevants pour un marché qui s'interroge sur la solidité de la demande énergétique des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, face à des prix élevés et des signes de ralentissement de la reprise de la première économie mondiale.

"Les cours du pétrole pâtissent de quelques prises de bénéfices (...) Les incertitudes sur l'environnement économique mondial continue d'alimenter la nervosité des échanges sur le marché", commentait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

"Il y a des achats techniques (de la part des investisseurs) sur le marché" mais "la demande américaine est anémique", insistaient les analystes de Cameron Hanover.

Le rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie (DoE) a mis en lumière une forte hausse des stocks de pétrole américain la semaine dernière.

Trompant les attentes du marché, il a fait état d'une augmentation de 600.000 barils des réserves de brut, tandis que celles d'essence ont enregistré une hausse importante de 6,8 millions de barils, alors même que les analystes tablaient sur une diminution de 100.000 barils.

La consommation d'essence est par ailleurs très surveillée, à l'approche d'un week-end prolongé, en raison d'un lundi férié (Memorial Day), qui marque traditionnellement aux Etats-Unis le coup d'envoi de la saison des grands déplacements automobiles estivaux.



Commenter En recul sur un marché nerveux après des indicateurs américains

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite à New York d'une baisse de la production …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi à New York, le marché accueillant positivement l'annonce...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite