Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le suédois Lundin défie les vents contraires dans l'Arctique

prix-du-petrole stockholmstockholm: La compagnie pétrolière suédoise Lundin a affirmé mercredi vouloir prospecter plus encore dans les eaux de l'Arctique, défiant la tendance qui est de se retirer de cette région chère et difficile.
Nous sommes très enthousiastes quant au potentiel du sud de la mer de Barents, a affirmé le directeur général Ashley Heppenstall, cité dans le communiqué de résultats annuels du groupe.

Lundin a précisé avoir l'intention de forer autour de deux découvertes importantes qu'il a réalisées dans la zone ces deux dernières années, baptisées Gotha et Alta.

Même si leur potentiel reste loin de Johan Sverdrup, un gigantesque gisement en passe d'être développé en mer du Nord avec le concours de Lundin, Gotha et Alta ont l'avantage d'être assez proches pour envisager une mise en commun de certaines infrastructures.

Les eaux norvégiennes de la mer de Barents pourraient être l'avenir pour des compagnies pétrolières confrontées à l'amenuisement des réserves en mer du Nord, où Johan Sverdrup fait figure d'exception.

Mais la baisse du cours du brut a mis un frein à leurs ambitions dans un endroit où l'exploitation est a fortiori coûteuse du fait des distances, de l'absence d'infrastructures et des conditions climatiques extrêmes.

De plus, une campagne de forages réalisée en 2014 par le géant norvégien Statoil dans une zone plus septentrionale de la mer de Barents a déçu les fortes attentes que le secteur pétrolier y avait placées.

Dans la conjoncture actuelle des prix du pétrole peu d'attention est portée par les marchés aux actifs dans l'exploration. (...) Nous continuons cependant à croire à des cours plus élevés à moyen terme, a souligné M. Heppenstall.

Lors du dernier cycle d'attribution de permis pétroliers en janvier, la Norvège a proposé à Lundi huit nouvelles participations dans des licences, dont une en mer de Barents.

hh/phy/ide

STATOIL







Commenter Pétrole: le suédois Lundin défie les vents contraires dans l'Arctique


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite