Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le suédois Lundin défie les vents contraires dans l'Arctique

prix-du-petrole stockholmstockholm: La compagnie pétrolière suédoise Lundin a affirmé mercredi vouloir prospecter plus encore dans les eaux de l'Arctique, défiant la tendance qui est de se retirer de cette région chère et difficile.
Nous sommes très enthousiastes quant au potentiel du sud de la mer de Barents, a affirmé le directeur général Ashley Heppenstall, cité dans le communiqué de résultats annuels du groupe.

Lundin a précisé avoir l'intention de forer autour de deux découvertes importantes qu'il a réalisées dans la zone ces deux dernières années, baptisées Gotha et Alta.

Même si leur potentiel reste loin de Johan Sverdrup, un gigantesque gisement en passe d'être développé en mer du Nord avec le concours de Lundin, Gotha et Alta ont l'avantage d'être assez proches pour envisager une mise en commun de certaines infrastructures.

Les eaux norvégiennes de la mer de Barents pourraient être l'avenir pour des compagnies pétrolières confrontées à l'amenuisement des réserves en mer du Nord, où Johan Sverdrup fait figure d'exception.

Mais la baisse du cours du brut a mis un frein à leurs ambitions dans un endroit où l'exploitation est a fortiori coûteuse du fait des distances, de l'absence d'infrastructures et des conditions climatiques extrêmes.

De plus, une campagne de forages réalisée en 2014 par le géant norvégien Statoil dans une zone plus septentrionale de la mer de Barents a déçu les fortes attentes que le secteur pétrolier y avait placées.

Dans la conjoncture actuelle des prix du pétrole peu d'attention est portée par les marchés aux actifs dans l'exploration. (...) Nous continuons cependant à croire à des cours plus élevés à moyen terme, a souligné M. Heppenstall.

Lors du dernier cycle d'attribution de permis pétroliers en janvier, la Norvège a proposé à Lundi huit nouvelles participations dans des licences, dont une en mer de Barents.

hh/phy/ide

STATOIL







Commenter Pétrole: le suédois Lundin défie les vents contraires dans l'Arctique


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite