Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil dépasse les attentes en 2014, mais le pétrole bon marché pèse

prix-du-petrole New YorkNew York: La major pétrolière ExxonMobil a réussi à limiter l'impact négatif de la chute des prix du pétrole l'an dernier, grâce à ses activités de produits chimiques et un gain exceptionnel lié à ses actifs au Venezuela.
Le géant américain a enregistré un bénéfice net de 32,52 milliards de dollars (-0,18% sur un an), selon un communiqué publié lundi.

Ce résultat se traduit par un bénéfice par action ajusté, référence aux Etats-Unis, de 7,60 dollars contre 7,48 dollars attendus en moyenne par les analystes.

Sur le quatrième trimestre, le gain net a néanmoins chuté de 21,3% à 6,57 milliards de dollars, soit un bénéfice par action de 1,56 dollar contre 1,34 dollar anticipé.

La dégringolade des prix du pétrole s'est traduite par une perte de 2 milliards de dollars, explique ExxonMobil.

Les cours du brut ont baissé d'environ 60% depuis la mi-juin, ce qui contraint les groupes énergétiques et leurs fournisseurs de services à se serrer la ceinture.

Pour l'instant, ExxonMobil a compensé par un gain exceptionnel de 2,2 milliards de dollars lié notamment au règlement du différend sur son expropriation au Venezuela et à des cessions d'actifs.

Le bénéfice des activités chimiques a bondi de 12,7% sur un an à 4,3 milliards de dollars.

Le groupe n'a pas annoncé de mesures d'économies contrairement à ses rivaux comme Chevron, ConcoPhillips ou Royal Dutch Shell qui ont diminué drastiquement leurs investissements.

Toutefois, s'il a atteint sa prévision de produire 4 millions de barils équivalent pétrole par jour l'an dernier, grâce à son projet en Papouasie Nouvelle Guinée, le tableau reste contrasté.

Le premier groupe énergétique mondial par capitalisation boursière a vu sa production de brut reculer de 4,9% sur un an , principalement à cause de l'expiration d'une licence sur une concession à Abou Dhabi.

Et ses projets avec Rosneft en Russie, frappée par des sanctions économiques américaines, sont aussi en suspens. Or ExxonMobil doit trouver de nouvelles terres d'exploration.

Son activité pâtit de ces vents contraires.Le chiffre d'affaires annuel a reculé de 6% sur un an à 411,9 milliards de dollars et de 21,2% au quatrième trimestre à 87,27 milliards de dollars. Les analystes attendaient respectivement 413,06 et 87,58 milliards de dollars.

A Wall Street, le titre reculait de 0,25% à 87,20 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

lo/els

EXXONMOBIL

CHEVRON

ROYAL DUTCH SHELL PLC

ROSNEFT







Commenter ExxonMobil dépasse les attentes en 2014, mais le pétrole bon marché pèse


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite