Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole bondit dans l'espoir d'une baisse de l'offre américaine

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole a bondi de près de quatre dollars vendredi à New York, des éléments techniques venant amplifier la confiance du marché dans une future baisse de l'offre américaine.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a pris 3,71 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 48,24 dollars. Il s'agit de sa plus forte hausse quotidienne pour un contrat de référence depuis le 8 mars 2012.

Après s'être contenté d'une petite hausse pendant la majorité de la séance, le cours du baril s'est envolé peu avant la clôture pour retrouver son niveau de la mi-janvier.

Les cours du brut new-yorkais avaient chuté mercredi à leur plus bas niveau en six ans, à 44,45 dollars, puis sont passés jeudi sous les 44 dollars avant de remonter, ce qui semble indiquer que l'on a atteint un plancher, a résumé Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les fluctuations du prix du baril, qui a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis juin, sont d'autant plus importantes qu'à l'approche de la fin du mois, des investisseurs, réajustant leurs portefeuilles, ont parié sur une remontée des cours à court terme et sont passés à l'achat, a-t-il expliqué.

Plus en profondeur, le marché, inquiet d'une offre mondiale surabondante, a salué plusieurs éléments qui laissent entrevoir une baisse de la production américaine.

Plusieurs groupes pétroliers annoncent des réductions d'investissements, a ainsi souligné Carl Larry de Frost & Sullivan.

La major pétrolière américaine Chevron va notamment réduire de 5 milliards de dollars ses investissements, tandis que son compatriote ConocoPhillips a diminué les siens de 2 milliards.

De plus, le décompte hebdomadaire des plate-formes pétrolières en activité, établi par le spécialiste du forage Baker Hughes, a enregistré la semaine dernière une chute plus importante que prévu, avec une baisse de 90 unités aux Etats-Unis, a souligné Phil Flynn.

jdy/ppa/pre

CHEVRON

CONOCOPHILLIPS

BAKER HUGHES







Commenter Le pétrole bondit dans l'espoir d'une baisse de l'offre américaine

Commentaires   

0 #2 Le baron 31-01-2015 06:54
De 1,076 a 1,099 ... haha ! les Français et leur amour pour les centimes du gasoil qui pollue
+11 #1 MOUTOTA 30-01-2015 21:21
Ça on avait remarqué... Depuis début janvier le brut baissait mais plus aucune baisse à la pompe n'était appliquée.. La ça bondit et je peux déjà vous dire que le gasoil à côté de chez moi est passé de 1,076 à 1,099 ... Aaahhh dans ce sens il ne leur faut pas longtemps bande de voleurs ! On met des jours et des jours à répercuter la baisse en se disant que ça va forcément remonter et comme ça à la moindre hausse hop laaa on rebondit sur un prix qui au final n'a jamais baissé comme il aurait dû... Je peux rien faire à mon niveau assis derrière mon PC mais sachez que je bouillonne et que je vous rote aà la gueule.


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite