Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se stabilise à New York, mais le marché reste pessimiste sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont très légèrement rebondi jeudi à New York, mais se maintenaient sous le seuil des 45 dollars le baril dans un marché encore sous le coup du haut niveau des stocks de brut américains.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars s'est établi en hausse de huit cents à 44,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une chute à son plus bas niveau en près de six ans.

Le prix du baril a plusieurs fois changé de direction en cours de séance, et est passé un temps sous les 44 dollars, pour la première fois depuis mars 2009.

Les peurs continuent à être alimentées par les chiffres d'hier sur les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis, a rapporté Gene McGillian, de Tradition Energy. On assimile une hausse très importante des réserves américaines et une production qui a atteint un niveau record.

Selon le département de l'Energie, les stocks américains ont atteint la semaine dernière leur record depuis 1931, tandis que la production est montée à un niveau sans précédent depuis 1983 au moins.

Depuis cette publication, aucune actualité n'a été en mesure de changer la direction du marché de façon notable, a résumé Gene McGillian.

Le rebond limité des cours s'explique en partie par une volatilité encouragée par le fait que des spéculateurs se mettent à acheter du pétrole pour le revendre dès qu'il y aura une hausse des prix, même ponctuelle, a jugé James Williams de WTRG Economics.

De plus, le rapport du DoE contenait une lueur d'espoir, avec une forte chute des réserves d'essence et de produits distillés grâce à une demande solide, ont souligné les experts de Commerzbank, jugeant néanmoins que cela ne suffira probablement pas à éviter une nouvelle baisse des prix.

Les investisseurs ont aussi obtenu un léger soutien de bonnes statistiques sur l'emploi aux Etats-Unis et à l'étranger, de bon augure pour la demande mondiale.

Les derniers chiffres américains en date sur le chômage sont extrêmement positifs avec une chute des inscriptions hebdomadaires à leur plus bas niveau en quinze ans, tandis que le taux de chômage a baissé en Allemagne en janvier, a souligné Matt Smith, de Schneider Electric.







Commenter Le pétrole se stabilise à New York, mais le marché reste pessimiste sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite