Menu
RSS
A+ A A-

Les prix des carburants sont restés stables la semaine dernière en France

prix-du-petrole ParisParis: Les prix des carburants vendus aux pompes des stations-service françaises sont restés stables la semaine dernière, à la faveur d'une stabilisation des cours du baril de pétrole, selon des chiffres officiels publiés lundi.
Carburant le plus écoulé dans l'Hexagone, avec plus de 80% des ventes, le gazole valait en moyenne 1,1048 euro le litre vendredi dernier, contre 1,1042 euro une semaine plus tôt, d'après les relevés hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'Energie.

Le litre d'essence sans plomb 95 s'affichait lui à 1,2677 euro, contre 1,2675 euro la semaine précédente.

Le super sans plomb 98 s'est lui inscrit en légère baisse, passant de 1,3289 euro le litre à 1,3276 euro.

Cette stabilité des prix des carburants s'explique par la stabilisation des cours du baril d'or noir la semaine dernière, a indiqué l'Union française des industries pétrolières (Ufip), sans toutefois pouvoir se prononcer sur la persistance de cette tendance dans la durée.

A-t-on atteint un plateau' Tout le monde s'interroge là-dessus, mais il n'y a pas de visibilité, a commenté Yves-Marie Dalibard, directeur de la communication de l'organisation professionnelle, interrogé par l'AFP.

Lundi, les prix du pétrole s'inscrivaient en baisse, fragilisés par la victoire d'un parti anti-austérité aux législatives en Grèce et par le fait que l'offre mondiale d'or noir reste surabondante.

Toutefois, les prix à la pompe pourraient repartir à la hausse en France si l'euro continuait à céder du terrain face au dollar, car cela rendrait plus chers les achats d'or noir libellés dans la devise américaine. Cela pourrait entraîner une très légère remontée des prix, a indiqué M. Dalibard.







Commenter Les prix des carburants sont restés stables la semaine dernière en France

Commentaires   

+2 #1 Patrick 27-01-2015 12:02
Lu : "Cette stabilité des prix des carburants s'explique par la stabilisation des cours du baril d'or noir la semaine dernière".
C'est un argument fallacieux car les cours du brut de la semaine dernière sont pour livraison mi-février au mieux. Ils ne devraient donc pas impacter les prix à la pompe de la semaine qui suit. Sauf que les distributeurs ou autres intermédiaires, prenant les consommateurs pour des imbéciles, profitent d'un rebond technique du cours du brut pour ne pas impacter sur les prix à la pompe la baisse pourtant bien réelle des cours et s'en mettre un peu plus dans les poches. C'est toujours le même problème : les prix des carburants sont très flexibles à la hausse mais restent très rigides à la baisse au grand dam des petits consommateurs que nous sommes.


Les Prix des Carburants

France: les prix des carburants en très légè…

lundi 14 août 2017

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière mais n'ont enregistré que de très légères progressions, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Lire la suite

France: les prix des carburants sont reparti…

lundi 07 août 2017

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont repartis à la hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Lire la suite

-Actualités des prix des carburants

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite