Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, sous la pression des élections grecques et de l'offre abondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, plombés par la victoire aux législatives d'un parti anti-austérité en Grèce et par le fait que l'offre mondiale d'or noir reste surabondante.
Vers 11H45 GMT (12H45 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 48,10 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 69 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 52 cents à 45,07 dollars, atteignant même en début d'échanges asiatiques 44,35 dollars, son niveau le plus faible depuis mi-mars 2009.

Même si elle avait été largement anticipée par les investisseurs, la victoire électorale du parti de gauche radicale Syriza alimentait les craintes des marchés d'assister à une sortie de la Grèce de la zone euro.

Pour David Hufton, analyste chez PVM, la victoire de Syriza restait source d'instabilité et d'inquiétudes, car les représentants de Syriza ont été élus sur le rejet explicite des politiques de rigueur imposées par l'Union européenne (UE) à ses membres.

Ainsi, de nombreux investisseurs pourraient s'éloigner des actifs qu'ils jugent à risque, comme le pétrole, de crainte de voir le rejet grec de l'austérité s'étendre en Europe.

De plus, le pétrole souffrait de la force persistante du dollar, monnaie dans laquelle sont libellés les achats d'or noir, car elle rend les achats de pétrole plus onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises, et surtout d'euros.

En outre, l'offre de pétrole restait surabondante, car le successeur du roi Abdallah (décédé en fin de semaine dernière), son demi-frère Salmane, a déjà promis une continuité dans la politique du royaume.

Ainsi, il semble que l'Arabie saoudite va continuer à inonder le marché de pétrole pour tenter, par la baisse de ses prix, à évincer les producteurs américains de pétrole de schiste du marché, commentaient les analystes de Commerzbank.

acd/gib

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK







Commenter Le pétrole baisse, sous la pression des élections grecques et de l'offre abondante

Commentaires   

+2 #1 Diego de la Vega 26-01-2015 14:21
Les élections grecques font varier le prix du baril... Tout ça me laisse songeur.. J'ai bien peur que les prochaines fluctuations du prix du brut soient dues au changement de sens du vent dans la vallée du Rhône ou pire a l'importance des chutes de pluies en Bretagne ....


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite