Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York avant la BCE et les stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont rebondi mercredi à New York, le marché reprenant un peu de souffle à la veille d'une décision attendue de la Banque centrale européenne (BCE) et de la publication des stocks américains de brut.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars, désormais contrat de référence, a pris 1,31 dollar à 47,78 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), sans réussir à effacer la perte de 2 dollars subie la veille.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a clôturé à 49,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,04 dollar par rapport à la clôture de mardi.

On sait déjà que deux choses seront importantes demain pour le marché de l'énergie: la publication des stocks américains et la décision de la BCE, a résumé Bob Yawger de Mizuho Securities.

Les investisseurs s'attendent en majorité à ce que l'institution de Francfort, qui annoncera sa décision à 12H45 GMT, lance un vaste programme de rachats d'actifs, notamment des dettes souveraines de la zone euro, afin de relancer les prix et l'économie.

Si la BCE fait des annonces en ce sens, cela laisserait attendre une certaine hausse de la demande dans la zone euro, a expliqué Bob Yawger.

Sur le front monétaire, la Banque du Japon a elle prévenu que l'inflation allait ralentir dans l'immédiat, laissant attendre un maintien durable de ses mesures exceptionnelles de soutien à l'économie, et celle du Canada a baissé ses taux de façon inattendue pour contrer la chute des cours.

En ce qui concerne les stocks américains, on s'attend à une hausse des réserves de pétrole brut, mais le plus intéressant, ce seront celles du terminal de Cushing, qui augmentent depuis six semaines et devraient continuer à le faire, a expliqué Bob Yawger.

Surveillées de près par les courtiers, les réserves de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence au WTI, ont encore gonflé de 1,8 million de barils lors de la première semaine complète de l'année.

Pour l'heure, les prix ont bénéficié de plusieurs annonces de suppressions d'emploi dans l'industrie, qui semblent annoncer une baisse de la production, a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

En un mois, les trois premiers acteurs des services à l'industrie pétrolières, Schlumberger, Halliburton et Baker Hughes, ont annoncé 17.000 suppressions d'emplois.

Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a de son côté prévenu qu'il allait arrêter d'exploiter 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis.




Commenter Le pétrole rebondit à New York avant la BCE et les stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite