Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en baisse à New York, après un indicateur US faible

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient mercredi à l'ouverture du marché à New York après un indicateur décevant et en attendant la publication du rapport sur les stocks aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 98,66 dollars, en repli de 96 cents par rapport à la veille.

"Malgré l'optimisme dont avaient fait preuve les investisseurs hier sur un déséquilibre réduit entre l'offre et la demande, une nouvelle statistique décevante, sur les commandes de biens durables, semble suggérer une faiblesse continue" de l'activité, a noté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Les commandes de biens durables ont nettement reculé aux Etats-Unis en avril, du fait principalement des commandes à l'aéronautique.

Les indicateurs économiques décevants pesaient sur la variable demande du marché pétrolier, en plus des inquiétudes sur la crise de la dette en Grèce et les craintes de ralentissement économique en Chine.

Le géant asiatique, moteur de la demande mondiale d'énergie, est sous la menace d'une pénurie d'électricité alors qu'une sécheresse inédite depuis un demi-siècle met en péril les centrales hydrauliques. Cela pourrait affecter l'activité industrielle du pays, a souligné Phil Flynn.

Les investisseurs attendaient par ailleurs la publication du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie sur l'état des stocks aux Etats-Unis à 14H30 GMT, et seront particulièrement attentifs au cas de l'essence.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablent sur un repli de 100.000 barils, mais les chiffres des professionnels de l'industrie (API), qui précèdent traditionnellement ceux du gouvernement, ont révélé une augmentation de 2,4 millions de barils.

Le prochain week-end marque le début de la saison des grands déplacements d'été aux Etats-Unis, qui commence avec Memorial Day, lundi.

Les analystes tablaient par ailleurs sur une baisse des réserves de brut de 1,2 million de barils et une stabilisation de celles de produits distillés. L'API a fait part d'une baisse moins nette que prévu des stocks de brut (de 850'000 barils).



Commenter Ouverture en baisse à New York, après un indicateur US faible


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite