Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole de schiste: BHP Billiton va réduire les plateformes exploitées aux Etats-Unis

prix-du-petrole sydneysydney: Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a annoncé mercredi qu'il allait arrêter d'exploiter 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis pour tenter de faire face à la chute des cours de l'or noir.
Le nombre des plateformes exploitées par le premier groupe minier mondial passera de 26 à 16 d'ici à la fin juin même si cela n'empêchera pas les volumes de production de pétrole de schiste d'augmenter de 50% environ pendant la même période.

Dans le secteur pétrolier, nous avons décidé d'agir rapidement pour répondre à la chute des cours et nous allons réduire le nombre de plateformes que nous exploitons aux Etats-Unis d'environ 40%, a dit le P-DG du groupe, Andrew Mackenzie. Dans le même temps, ce programme de forage révisé bénéficiera d'une amélioration significative de son efficacité.

BHP va se concentrer sur le champ de pétrole de schiste de Black Hawk, au Texas mais va scruter cette activité de près: Nous procèderons à de nouveaux changements si nous estimons que retarder de nouveaux développements est susceptible de créer davantage de valeur que la production à court terme.

L'action de BHP était en hausse de 1,71% à 27,95 AUD (19,7 EUR) dans les premiers échanges.

Depuis le mois de septembre, les cours de l'or noir ont perdu environ 55% de leur valeur alors que l'offre est abondante et que la croissance économique mondiale ralentit. BHP est également fragilisé par la baisse des cours des matières premières et par le déclin de la demande chinoise en minerai de fer.

Le géant minier a ajouté que sa production de minerai de fer avait augmenté de 16% entre octobre et décembre 2014, à 56,4 millions de tonnes, par rapport à la même période de l'année précédente. Le prix du minerai de fer a dégringolé de 47% en 2014.

Pour faire face, BHP a décidé de regrouper dans une entité séparée baptisée South32 ses actifs les moins rentables - aluminium, manganèse, nickel, certains produits du charbon, et argent - en Australie et en Afrique du Sud (et une société-conjointe au Brésil), qui ne représentent que 4% de son bénéfice opérationnel.

Le groupe entend ne conserver en propre que son coeur de métier - le minerai de fer, le charbon, le cuivre, les produits du pétrole, et la potasse.

grk/ev/myl

BHP BILLITON







Commenter Pétrole de schiste: BHP Billiton va réduire les plateformes exploitées aux Etats-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite