Menu
RSS

Pétrole de schiste: BHP Billiton va réduire les plateformes exploitées aux Etats-Unis

prix-du-petrole sydneysydney: Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a annoncé mercredi qu'il allait arrêter d'exploiter 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis pour tenter de faire face à la chute des cours de l'or noir.
Le nombre des plateformes exploitées par le premier groupe minier mondial passera de 26 à 16 d'ici à la fin juin même si cela n'empêchera pas les volumes de production de pétrole de schiste d'augmenter de 50% environ pendant la même période.

Dans le secteur pétrolier, nous avons décidé d'agir rapidement pour répondre à la chute des cours et nous allons réduire le nombre de plateformes que nous exploitons aux Etats-Unis d'environ 40%, a dit le P-DG du groupe, Andrew Mackenzie. Dans le même temps, ce programme de forage révisé bénéficiera d'une amélioration significative de son efficacité.

BHP va se concentrer sur le champ de pétrole de schiste de Black Hawk, au Texas mais va scruter cette activité de près: Nous procèderons à de nouveaux changements si nous estimons que retarder de nouveaux développements est susceptible de créer davantage de valeur que la production à court terme.

L'action de BHP était en hausse de 1,71% à 27,95 AUD (19,7 EUR) dans les premiers échanges.

Depuis le mois de septembre, les cours de l'or noir ont perdu environ 55% de leur valeur alors que l'offre est abondante et que la croissance économique mondiale ralentit. BHP est également fragilisé par la baisse des cours des matières premières et par le déclin de la demande chinoise en minerai de fer.

Le géant minier a ajouté que sa production de minerai de fer avait augmenté de 16% entre octobre et décembre 2014, à 56,4 millions de tonnes, par rapport à la même période de l'année précédente. Le prix du minerai de fer a dégringolé de 47% en 2014.

Pour faire face, BHP a décidé de regrouper dans une entité séparée baptisée South32 ses actifs les moins rentables - aluminium, manganèse, nickel, certains produits du charbon, et argent - en Australie et en Afrique du Sud (et une société-conjointe au Brésil), qui ne représentent que 4% de son bénéfice opérationnel.

Le groupe entend ne conserver en propre que son coeur de métier - le minerai de fer, le charbon, le cuivre, les produits du pétrole, et la potasse.

grk/ev/myl

BHP BILLITON







Commenter Pétrole de schiste: BHP Billiton va réduire les plateformes exploitées aux Etats-Unis

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite