Menu
RSS
A+ A A-

La Norvège attribue 54 nouvelles licences pétrolières

prix du petrole norvègeoslo: Le gouvernement norvégien a distribué mardi 54 licences de production d'hydrocarbures à 43 groupes énergétiques, le champion national Statoil, le français Total et l'allemand EON étant parmi les mieux servis.
La plupart des concessions offertes sont situées dans les eaux déjà largement explorées de la mer du Nord et de la mer de Norvège.

Statoil a décroché des parts dans 15 licences, dont huit avec le rôle d'opérateur. Total et un petit groupe norvégien, Det norske oljeselskap, ont obtenu neuf parts chacun, les allemands Wintershall et EON huit et neuf respectivement, et le suédois Lundin huit parts.

En passe d'être gobé par la constellation du milliardaire russe Mikhaïl Fridman, l'allemand RWE Dea s'est vu proposer une seule participation.

Après avoir atteint un pic en 2001, la production pétrolière de la Norvège n'a cessé de baisser, à l'exception d'un petit rebond l'an dernier: en 2014, elle s'est élevée à 1,49 million de barils par jour, moins de la moitié de son niveau au début du siècle.

Face à l'amenuisement des ressources, le pays scandinave est soumis à la pression des compagnies pétrolières qui réclament l'ouverture de nouvelles régions à la prospection.

Mardi, le gouvernement a ainsi annoncé qu'il voulait, officiellement à la lumière de nouvelles données scientifiques, redéfinir les limites de la banquise, une décision controversée susceptible de permettre aux groupes pétroliers de pousser toujours plus au nord dans l'Arctique.

phy/hh/cj

STATOIL

TOTAL

E.ON







Commenter La Norvège attribue 54 nouvelles licences pétrolières


Le pétrole en Norvège


jeudi 16 novembre 2017

Norvège: le fonds pétrolier préconise une sortie... du pétro…

Oslo: Lui-même alimenté par les revenus pétroliers de l'État norvégien, le plus gros fonds souverain au monde devrait se désinvestir du secteur...

jeudi 19 octobre 2017

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

lundi 02 octobre 2017

Total, Shell et Statoil s'allient dans le stockage de CO2 en…

Paris: Les géants pétroliers Total, Shell et Statoil ont annoncé lundi avoir signé un accord de partenariat pour développer un premier projet...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite