Menu
RSS

Halliburton défie la chute du pétrole mais prudent pour 2015

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe américain de services pétroliers Halliburton a résisté à la chute des prix du brut l'an dernier mais il prévient que l'année 2015 sera difficile, en raison du ralentissement de l'activité.
En 2014, Halliburton, qui est en train de finaliser l'acquisition de son rival Baker Hughes, a gagné plus d'argent que prévu.

Son bénéfice net s'élève à 3,50 milliards de dollars, en hausse de 64,7% sur un an, selon un communiqué publié lundi.

Au quatrième trimestre, le profit est de 901 millions de dollars, en hausse de 13,6% sur un an.

Ces résultats se traduisent par un bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du nord, de respectivement 4,02 dollars et de 1,19 dollar contre 3,94 et 1,10 dollar attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires est quasi conforme aux attentes aussi bien sur l'année que sur le trimestre: 32,87 milliards de dollars (+11,8% sur un an) et 8,77 milliards (+14,8% sur un an).

A Wall Street, cette solide performance faisait bondir le titre de 2,48% à 40,50 dollars dans les échanges de pré-séance.

Nous avons réalisé une excellente année 2014, a commenté le directeur général Dave Lesar, cité dans le communiqué.

Mais le dirigeant se montre prudent pour l'année 2015: Il est clair que 2015 sera difficile pour l'ensemble de l'industrie, a-t-il prévenu.

Le prix du baril de pétrole a perdu plus de 50% depuis juin. Cet effondrement contraint les groupes pétroliers à restreindre leurs programmes d'exploration avec un impact direct sur l'activité de leurs sous-traitants comme Schlumberger.

Les majors pétrolières demandent notamment aux groupes de services pétroliers de baisser leurs tarifs, au risque d'entamer leur rentabilité.

Pour y faire face, Halliburton, outre le rapprochement avec Baker Hughes, est en train de tailler dans ses coûts.

En décembre, il a supprimé 1.000 emplois hors Amérique et ne dit pas s'il procéderait à d'autres suppressions de postes ou s'il envisage d'autres mesures d'économies. Halliburton a inscrit une charge de 129 millions de dollars dans ses comptes au quatrième trimestre liée à cette restructuration.

La semaine dernière, son rival Schlumberger, a annoncé la suppression de 9.000 emplois, soit 7,5% de ses effectifs.

Halliburton espère que le rapprochement avec Baker Hughes va lui permettre d'être en position de force dans des zones d'exploration pétrolière requérant un haut savoir-faire technologique comme l'Arctique.

Les deux groupes doivent toutefois céder des actifs pour obtenir un feu vert des régulateurs.

lo/jld/els

HALLIBURTON

BAKER HUGHES

SCHLUMBERGER







Commenter Halliburton défie la chute du pétrole mais prudent pour 2015

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite