Menu
RSS
A+ A A-

Halliburton défie la chute du pétrole mais prudent pour 2015

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe américain de services pétroliers Halliburton a résisté à la chute des prix du brut l'an dernier mais il prévient que l'année 2015 sera difficile, en raison du ralentissement de l'activité.
En 2014, Halliburton, qui est en train de finaliser l'acquisition de son rival Baker Hughes, a gagné plus d'argent que prévu.

Son bénéfice net s'élève à 3,50 milliards de dollars, en hausse de 64,7% sur un an, selon un communiqué publié lundi.

Au quatrième trimestre, le profit est de 901 millions de dollars, en hausse de 13,6% sur un an.

Ces résultats se traduisent par un bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du nord, de respectivement 4,02 dollars et de 1,19 dollar contre 3,94 et 1,10 dollar attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires est quasi conforme aux attentes aussi bien sur l'année que sur le trimestre: 32,87 milliards de dollars (+11,8% sur un an) et 8,77 milliards (+14,8% sur un an).

A Wall Street, cette solide performance faisait bondir le titre de 2,48% à 40,50 dollars dans les échanges de pré-séance.

Nous avons réalisé une excellente année 2014, a commenté le directeur général Dave Lesar, cité dans le communiqué.

Mais le dirigeant se montre prudent pour l'année 2015: Il est clair que 2015 sera difficile pour l'ensemble de l'industrie, a-t-il prévenu.

Le prix du baril de pétrole a perdu plus de 50% depuis juin. Cet effondrement contraint les groupes pétroliers à restreindre leurs programmes d'exploration avec un impact direct sur l'activité de leurs sous-traitants comme Schlumberger.

Les majors pétrolières demandent notamment aux groupes de services pétroliers de baisser leurs tarifs, au risque d'entamer leur rentabilité.

Pour y faire face, Halliburton, outre le rapprochement avec Baker Hughes, est en train de tailler dans ses coûts.

En décembre, il a supprimé 1.000 emplois hors Amérique et ne dit pas s'il procéderait à d'autres suppressions de postes ou s'il envisage d'autres mesures d'économies. Halliburton a inscrit une charge de 129 millions de dollars dans ses comptes au quatrième trimestre liée à cette restructuration.

La semaine dernière, son rival Schlumberger, a annoncé la suppression de 9.000 emplois, soit 7,5% de ses effectifs.

Halliburton espère que le rapprochement avec Baker Hughes va lui permettre d'être en position de force dans des zones d'exploration pétrolière requérant un haut savoir-faire technologique comme l'Arctique.

Les deux groupes doivent toutefois céder des actifs pour obtenir un feu vert des régulateurs.

lo/jld/els

HALLIBURTON

BAKER HUGHES

SCHLUMBERGER







Commenter Halliburton défie la chute du pétrole mais prudent pour 2015


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite