Menu
RSS
A+ A A-

Arctique: la Norvège redessine la banquise, facilitant les activités pétrolières

prix du petrole norvègeOslo: La Norvège va redéfinir les contours de la banquise dans l'Arctique, a annoncé la ministre de l'Environnement mardi, une décision susceptible de lui permettre de davantage ouvrir la mer de Barents aux activités pétrolières.
Un accord conclu en 2013 entre le gouvernement - minoritaire - de droite et deux alliés de centre droit interdit d'ouvrir les zones situées en bordure de la banquise, à l'écosystème très riche, à la prospection et à la production d'hydrocarbures.

Mais, réchauffement climatique oblige, la banquise recule toujours plus au nord et ses contours font aujourd'hui débat.

Il est important de disposer de connaissances actualisées sur l'emplacement géographique des zones fragiles, a déclaré la ministre Tine Sundtoft dans un communiqué. J'ai donc demandé à l'Institut polaire norvégien de mettre à jour ses calculs.

Pour ce faire, l'Institut polaire norvégien va mettre à jour la carte de la banquise en s'appuyant sur les données satellite collectées entre 1984 et 2013, la définition actuelle s'appuyant sur des données recueillies entre 1967 et 1989.

Cette mise à jour permet au gouvernement de faire valoir que les concessions pétrolières qu'il ambitionne de proposer à l'industrie pétrolière en mer de Barents sont situées à bonne distance de la banquise.

Le 23e cycle de concessions, initialement prévu avant Noël, a dû être repoussé en raison du débat autour de cette question sensible.

Mardi, les partis de centre droit et plusieurs organisations de défense de l'environnement ont toutefois déclaré leur hostilité à l'initiative du gouvernement, accusé de faire le jeu du secteur pétrolier.

Nous ne déplaçons pas la bordure de la banquise, s'est défendue le Premier ministre, Mme Erna Solberg, à la chaîne TV2 Nyhetskanalen. C'est la nature qui déplace les limites de la banquise.

Confrontées à l'amenuisement de leurs ressources dans les eaux largement exploitées de la mer du Nord, les compagnies pétrolières demandent avec insistance l'ouverture de nouvelles zones à la prospection.

Les défenseurs de l'environnement s'y opposent, faisant valoir les risques écologiques et arguant que l'exploitation pétrolière, très coûteuse dans l'Arctique, ne serait de toute façon probablement pas viable à la lumière de la chute du cours du baril.







Commenter Arctique: la Norvège redessine la banquise, facilitant les activités pétrolières


Le pétrole en Norvège


jeudi 16 novembre 2017

Norvège: le fonds pétrolier préconise une sortie... du pétro…

Oslo: Lui-même alimenté par les revenus pétroliers de l'État norvégien, le plus gros fonds souverain au monde devrait se désinvestir du secteur...

jeudi 19 octobre 2017

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

lundi 02 octobre 2017

Total, Shell et Statoil s'allient dans le stockage de CO2 en…

Paris: Les géants pétroliers Total, Shell et Statoil ont annoncé lundi avoir signé un accord de partenariat pour développer un premier projet...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite