Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, de nouveau plombé par une offre abondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient lundi en fin d'échanges européens, après un rebond en fin de semaine dernière nourri par des estimations sur un resserrement de la production en 2015, de nouveau pénalisés par une offre toujours excédentaire à court terme.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 49,15 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,02 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février perdait 1,06 dollar à 47,63 dollars. Les échanges sur la Bourse de New York restaient clos lundi en raison d'un jour férié aux États-Unis.

Les cours du pétrole avaient rebondi vendredi, après la parution du rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), interprété relativement positivement par les marchés.

L'AIE voit des signes de ralentissement du boom du pétrole de schiste aux États-Unis à cause des prix bas du pétrole, notaient les experts de Commerzbank.

Citant Baker Hughes, une compagnie spécialisée dans le forage aux États-Unis, les analystes de Commerzbank notaient une baisse du nombre de plateformes pétrolières en activité aux États-Unis, atteignant son plus bas niveau depuis octobre 2013.

Selon Baker Hughes, le nombre de plateformes pétrolières a baissé à 1.366 dans la semaine s'achevant le 16 janvier, soit une diminution de 15% par rapport à son pic de la mi-octobre, confirmaient les experts de JBC Energy.

Mais cette baisse ne va pas forcément immédiatement faire monter les prix du pétrole, soulignaient les analystes de Morgan Stanley.

Les plateformes de moindre qualité et les plus petites vont certainement être fermées en premier, ce qui va limiter l'impact direct sur la production, notaient-ils.

Selon plusieurs analystes, il est encore trop tôt pour parler d'un véritable rebond des cours du pétrole, car l'offre surabondante va continuer à peser sur les prix de l'or noir à court terme.

Le surplus atteindra sûrement bien 1,5 million de barils (mbj) par jour, si on assume que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se tient à son objectif de production, estimaient les analystes de Commerzbank.

Cette prévision pourrait même être dépassée, car l'Irak produit en ce moment même 4 mbj de brut par jour, ce qui est un record. D'après le ministre irakien du pétrole, le pays se prépare à exporter 3,3 mbj, expliquaient les analystes de la banque allemande.

De plus, comme le relevaient des analystes, l'Arabie saoudite, le plus gros pays exportateur au sein de l'Opep, multiplie les commentaires selon lesquels le pays aurait la capacité de supporter près de dix ans de prix bas.







Commenter Le pétrole baisse, de nouveau plombé par une offre abondante


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite