Menu
RSS
A+ A A-

Afrique du Sud: miniers et pétroliers obtiennent le retour au Parlement d'une loi à peine votée

prix-du-petrole johannesburgjohannesburg: Le président sud-africain Jacob Zuma a renvoyé vendredi au Parlement pour un nouvel examen une loi combattue par les industriels accroissant l'intervention de l'Etat dans le secteur minier, pétrolier et gazier, et tout juste votée.
La loi sur le développement des ressources minières et pétrolières a été votée l'an dernier par le Parlement et transmise au président pour accord et promulgation. Après un examen soigneux de la loi et des plaintes reçues, le président est d'avis que telle quelle, la loi ne passera pas le cap du test de constitutionnalité, a indiqué la présidence dans un communiqué.

Géant minier, l'Afrique du Sud a dit non aux nationalisations mais l'ANC au pouvoir souhaite accélérer la transformation socio-économique du pays, vingt ans après la fin du régime raciste d'apartheid qui avait systématiquement exclu la majorité noire. Celle-ci peine toujours à sortir du cycle de la pauvreté même si une couche aisée a émergé.

Le texte de loi en gestation, dénoncée comme une nationalisation masquée par l'opposition Alliance Démocratique, participe de ces décisions économiques que l'ANC regrette de ne pas avoir pu prendre en 1994 à son arrivée au pouvoir.

Il vise à accroître substantiellement et significativement les opportunités pour les personnes historiquement désavantagées (périphrase sud-africaine pour désigner les non-Blancs) et à s'assurer que les détenteurs des droits de prospection et de production minière contribuent au développement économique des zones où ils sont implantés.

Un temps agitée par l'aile jeunesse du parti, l'option d'une nationalisation a été écartée et le débat définitivement clos fin 2012.

Mais la loi prévoyait d'imposer de nouvelles contraintes, par exemple des quotas de minerai à raffiner localement, la possibilité d'interdire l'exportation de minerai déclaré stratégique ou pour l'Etat de s'imposer au conseil d'administration et dans le capital d'une entreprise de pétrole ou de gaz.

Dans une note d'analyse rédigée avant l'annonce présidentielle, la banque Nomura rendait compte cependant avec optimisme d'une récente réunion à Londres avec le nouveau ministre des Mines Ngoako Ramathlodi.

Selon Nomura, le ministre, apparu plus coopératif et moins dans la confrontation, a évoqué des changements à venir dans la loi votée, et finalement bloquée par M. Zuma. Le secteur du pétrole et du gaz, englobé contre l'avis des industriels dans le texte, serait séparé notamment.

Premier producteur mondial de platine, septième producteur d'or, l'Afrique du Sud exporte une grande part de son minerai à l'état brut, comme le fer ou le chrome expédié en Chine.







Commenter Afrique du Sud: miniers et pétroliers obtiennent le retour au Parlement d'une loi à peine votée


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite