Menu
RSS
A+ A A-

Afrique du Sud: miniers et pétroliers obtiennent le retour au Parlement d'une loi à peine votée

prix-du-petrole johannesburgjohannesburg: Le président sud-africain Jacob Zuma a renvoyé vendredi au Parlement pour un nouvel examen une loi combattue par les industriels accroissant l'intervention de l'Etat dans le secteur minier, pétrolier et gazier, et tout juste votée.
La loi sur le développement des ressources minières et pétrolières a été votée l'an dernier par le Parlement et transmise au président pour accord et promulgation. Après un examen soigneux de la loi et des plaintes reçues, le président est d'avis que telle quelle, la loi ne passera pas le cap du test de constitutionnalité, a indiqué la présidence dans un communiqué.

Géant minier, l'Afrique du Sud a dit non aux nationalisations mais l'ANC au pouvoir souhaite accélérer la transformation socio-économique du pays, vingt ans après la fin du régime raciste d'apartheid qui avait systématiquement exclu la majorité noire. Celle-ci peine toujours à sortir du cycle de la pauvreté même si une couche aisée a émergé.

Le texte de loi en gestation, dénoncée comme une nationalisation masquée par l'opposition Alliance Démocratique, participe de ces décisions économiques que l'ANC regrette de ne pas avoir pu prendre en 1994 à son arrivée au pouvoir.

Il vise à accroître substantiellement et significativement les opportunités pour les personnes historiquement désavantagées (périphrase sud-africaine pour désigner les non-Blancs) et à s'assurer que les détenteurs des droits de prospection et de production minière contribuent au développement économique des zones où ils sont implantés.

Un temps agitée par l'aile jeunesse du parti, l'option d'une nationalisation a été écartée et le débat définitivement clos fin 2012.

Mais la loi prévoyait d'imposer de nouvelles contraintes, par exemple des quotas de minerai à raffiner localement, la possibilité d'interdire l'exportation de minerai déclaré stratégique ou pour l'Etat de s'imposer au conseil d'administration et dans le capital d'une entreprise de pétrole ou de gaz.

Dans une note d'analyse rédigée avant l'annonce présidentielle, la banque Nomura rendait compte cependant avec optimisme d'une récente réunion à Londres avec le nouveau ministre des Mines Ngoako Ramathlodi.

Selon Nomura, le ministre, apparu plus coopératif et moins dans la confrontation, a évoqué des changements à venir dans la loi votée, et finalement bloquée par M. Zuma. Le secteur du pétrole et du gaz, englobé contre l'avis des industriels dans le texte, serait séparé notamment.

Premier producteur mondial de platine, septième producteur d'or, l'Afrique du Sud exporte une grande part de son minerai à l'état brut, comme le fer ou le chrome expédié en Chine.







Commenter Afrique du Sud: miniers et pétroliers obtiennent le retour au Parlement d'une loi à peine votée


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

mardi 15 août 2017 à 15:42

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur la L…

New York: Les cours pétroliers ont ouvert en baisse mardi à New York, poursuivant leur net recul de la veille au moment...

mardi 15 août 2017 à 12:12

Le pétrole recule un peu, la demande pourrait faiblir

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, après un recul net la veille alors que les marchés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite