Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit en Asie mais rien de durable pour les analystes

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement vendredi en Asie en raison d'achats d'opportunité après la forte correction de la veille due à des déclarations inquiétantes de l'Opep dans une conjoncture déjà morose.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février prenait 31 cents, à 46,56 dollars tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars, dont c'était le premier jour de cotation à cette échéance, s'adjugeait 20 cents, à 48,47 dollars.

Le pétrole s'était redressé mercredi après que les prix eurent atteint leur plus bas niveau en six ans mais ce sursaut ne serait pas durable aux yeux de nombreux analystes qui mettent en avant l'offre surabondante d'or noir dans un marché pénalisé par une faible demande.

Les cours ont de nouveau chuté jeudi dans le sillage de la hausse des réserves américaines qui signalent en général une faible consommation aux Etats-Unis, premier consommateur mondial.

Ce mouvement de yo-yo des cours pétroliers peut être attribué à l'incertitude du marché, selon Shailaja Nair, analyste chez le fournisseur d'informations sur l'énergie Platts, citant un dollar instable et des marchés d'actions volatils.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), pressée sans succès de réduire sa production pour soutenir les prix, a ajouté à la déprime jeudi en prévenant dans son rapport mensuel que l'offre de brut risquerait de rester structurellement excédentaire en 2015, malgré un léger rebond de la demande.

Cela signifie que la remontée de cours cette semaine ne devrait pas durer, relevait Shailaja Nair.

L'évolution des prix a des effets bien réels sur l'industrie pétrolière, où les annulations de projets se multiplient.

Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a annoncé qu'il allait supprimer 9.000 emplois, soit 7,5% de ses effectifs, et le géant BP 300 emplois en mer du Nord.

En Norvège, l'autorité pétrolière a prévenu que les investissements pétroliers dans le pays devraient chuter de près de 22% entre 2014 et 2017, voire plus si le cours du baril se maintient à son niveau actuel.

Au Moyen-Orient, l'Iran envisage de ramener le prix du baril de pétrole de 72 à 40 dollars dans le prochain budget pour faire face à la baisse des prix.

Jeudi, le light sweet crude avait baissé de 2,23 dollars, à 46,25 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait clôturé à 47,67 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,02 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

str-mba-gab/mpd

SCHLUMBERGER

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole rebondit en Asie mais rien de durable pour les analystes

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Asie


vendredi 24 février 2017

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

mercredi 22 février 2017

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en Asie, portés par des propos jugés encourageants de l'Opep sur la limitation...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite