Menu
RSS
A+ A A-

Chute des prix du pétrole: Schlumberger supprime 9.000 emplois, 7,5% de ses effectifs

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger va supprimer 9.000 emplois, soit 7,5% de ses effectifs, dans le monde pour répondre à la chute des prix du pétrole.
Ce plan social va se traduire par une charge de 296 millions de dollars dans ses comptes, selon un communiqué de l'entreprise publié jeudi.

Schlumberger a pris cette décision, principalement pour répondre au déclin des prix des matières premières, justifie-t-il tout en ajoutant que ces licenciements lui permettront de s'adapter à la baisse de l'activité attendue cette année.

Le prix du baril de pétrole s'est échangé jeudi à 46,25 dollars à New York. Il a perdu plus de 50% depuis juin.

Cet effondrement des prix de l'or noir contraint les groupes pétroliers à restreindre leurs programmes d'exploration avec un impact direct sur l'activité de leurs sous-traitants comme Schlumberger.

Les majors pétrolières demandent notamment aux groupes de services pétroliers de baisser leurs tarifs, au risque d'entamer leur rentabilité.

En décembre, le groupe américain Halliburton, concurrent de Schlumberger, avait aussi procédé à de premières suppressions d'emplois, soit environ un millier de personnes hors d'Amérique.

Schlumberger employait jusqu'à présent 120.000 personnes à travers le globe. Il n'a pas indiqué quelles régions seront le plus affectées par ce plan social.

Dans le même temps, le groupe fondé par les frères Conrad et Michel Schlumberger en 1926, a annoncé qu'il allait gâter ses actionnaires en augmentant de 25% son dividende.

Schlumberger a enregistré un recul moins prononcé que redouté de son bénéfice net en 2014 (-19,2% à 5,43 milliards de dollars).

Il se paie même le luxe de dégager un profit de 302 millions de dollars sur le quatrième trimestre, pourtant marqué par l'accélération de la chute des prix du pétrole. Même si ce bénéfice a été divisé par plus de cinq en un an, il est meilleur que ce qu'anticipaient en moyenne les marchés.

Son chiffre d'affaires annuel a crû de 7,3% sur un an à 48,58 milliards de dollars et de 6,1% à 12,64 milliards sur le quatrième trimestre.

lo/jld/nas

SCHLUMBERGER

HALLIBURTON







Commenter Chute des prix du pétrole: Schlumberger supprime 9.000 emplois, 7,5% de ses effectifs


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite