Menu
RSS
A+ A A-

Canada: la chute du pétrole ne menace pas l'excédent budgétaire

prix-du-petrole ottawaOttawa: La chute des prix du pétrole, avec son impact sur les recettes fiscales, ne remet pas en cause les prévisions initiales d'un budget excédentaire au Canada lors du prochain exercice fiscal débutant en avril, a assuré jeudi le ministre des Finances.
Les temps sont durs pour le secteur énergétique, mais il n'y a pas de raison d'être pessimiste, a affirmé Joe Oliver, jugeant inévitable à terme une remontée des prix.

En novembre dernier, M. Oliver avait révisé à la baisse ses prévisions pour l'année budgétaire en cours et la suivante, invoquant la chute des prix du pétrole ainsi que des baisses d'impôts annoncées par son gouvernement.

Il avait prédit un léger déficit de 2,9 milliards de dollars canadiens pour cette année et un excédent de 1,9 milliard de dollars en 2015-2016. Ces prévisions étaient toutefois basées sur un prix de 81 dollars le baril pour le brut de référence américain.

La marge de manoeuvre du gouvernement sera aussi réduite par des baisses d'impôts totalisant 27 milliards de dollars sur six ans, annoncées l'automne dernier en prévision des élections législatives fédérales d'octobre prochain.

Mais pour le ministre des Finances, le gouvernement est en bonne voie de parvenir à l'équilibre budgétaire pour l'année budgétaire 2015-2016.

M. Oliver a comparé la chute actuelle des prix du pétrole, passés d'environ 100 dollars le baril l'an dernier à moins de 50 dollars en ce moment, à une baisse d'impôts pour les automobilistes.

La réduction des coûts de l'énergie profitera également aux secteurs de la fabrication et du transport, qui deviendront plus concurrentiels du fait aussi de la faiblesse actuelle du dollar canadien face au dollar américain.

En revanche, les profits des sociétés pétrolières seront affectés, les investissements de capitaux seront réduits et les paiements de redevances chuteront, tout comme les recettes fiscales des gouvernements, a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Joe Oliver a repoussé au mois d'avril la présentation du budget, invoquant l'instabilité actuelle sur les marchés et le besoin de disposer de toute l'information possible avant de prendre des décisions finales. Le budget canadien est habituellement présenté en février ou en mars.







Commenter Canada: la chute du pétrole ne menace pas l'excédent budgétaire


Le pétrole au Canada / Québec


mardi 13 juin 2017

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

Montréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a...

mardi 13 juin 2017

Canada: production de pétrole en hausse de 32% d'ici 2030

Montréal: La production canadienne de pétrole devrait être de 5,1 millions de barils par jour d'ici 2030, soit 32% de plus que...

jeudi 30 mars 2017

Pétrole: Cenovus achète des actifs de ConocoPhillips pour 17…

Montréal: Le pétrolier canadien Cenovus va acheter pour 17,7 milliards de dollars canadiens (12,3 milliards d'euros) la quasi totalité des actifs de...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

L'oléoduc Keystone XL pour sortir le pétrole du Canada vers les Etats-Uni…

vendredi 24 mars 2017

Washington: En donnant son feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL, le président Donald Trump ouvre les vannes à l'approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 juillet 2017 à 06:42

L'embellie se poursuit en Asie pour le pétrole

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient orientés en nette hausse, mercredi en Asie, en raison d'estimations d'une forte baisse des réserves américaines...

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite