Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rechute à New York, l'Opep inquiète encore sur l'excès d'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont rechuté jeudi à New York, dans un marché fébrile, où les inquiétudes sur la surabondance de l'offre ont été accentuées par des annonces jugées peu encourageantes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février a baissé de 2,23 dollars, à 46,25 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), revenant largement sur son net rebond de la veille.

Le principal facteur de baisse, c'étaient les annonces de l'Opep, avec une hausse de sa production en décembre, alors que l'on espérait une forte baisse, a jugé Michael Lynch, de Strategic Energy & Economic Research.

Dans son rapport mensuel, l'Opep a prévenu que l'offre de brut risquerait de rester structurellement excédentaire en 2015, malgré un léger rebond de la demande.

Les cours ont également été affectés de façon indirecte par la banque centrale suisse qui a rendu tous les marchés nerveux, en supprimant de façon très inattendue son taux plancher pour le franc, a ajouté Michael Smith.

Dans l'ensemble, le marché pétrolier est erratique depuis que le cours du brut a touché mardi son plus bas niveau de clôture en six ans à New York, à 45,89 dollars le baril.

Mercredi, il a rebondi de plus de 2,5 dollars et, jeudi, il a tenté de poursuivre sur cette lancée à l'ouverture avant de s'orienter dans le rouge en cours de séance et d'accentuer ses pertes peu avant la clôture.

Nous avons pour le moment atteint un plancher, qui semble être de 45 dollars le baril, a jugé Carl Larry, de Frost & Sullivan. Les investisseurs ont envie d'une hausse, mais ils attendent que le sentiment général sur l'économie s'améliore pour agir.

De plus, le contrat pour février sur le Brent expire aujourd'hui et ce sera le cas mardi pour celui sur le WTI, ce qui laisse penser que les échanges sont dominés par des ajustements techniques, a expliqué Tim Evans, de Citi.







Commenter Le pétrole rechute à New York, l'Opep inquiète encore sur l'excès d'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite