Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran envisage de ramener le prix du baril de 72 à 40 dollars dans le budget

prix du petrole Irantéhéran: Le ministre iranien du Pétrole Ali Tayyebnia a déclaré jeudi que son gouvernement envisageait de ramener le prix du baril de pétrole de 72 à 40 dollars dans le prochain budget pour faire face à la baisse des prix, a rapporté l'agence Isna.
En tenant compte de la situation, nous envisageons de changer le prix du baril (dans le budget) pour le ramener à 40 dollars, a déclaré M. Tayyebnia en dénonçant l'ennemi qui veut mettre à genoux l'Iran islamique.

Le prix du baril est tombé à moins de 50 dollars actuellement contre plus de 100 dollars durant l'été 2014. Des responsables iraniens ont accusé l'Arabie saoudite et les Etats-Unis d'avoir fait baisser délibérément les cours du pétrole pour mettre l'Iran sous pression, notamment dans les négociations sur le dossier du nucléaire iranien.

Le gouvernement du président Hassan Rohani avait présenté un budget pour la prochaine année iranienne (mars 2015 - mars 2016) sur la base d'un baril à 72 dollars. Le Parlement est en train d'examiner ce budget, dans lequel les revenus pétroliers représentaient 33% des recettes de l'Etat.

La chute du prix du pétrole met le gouvernement dans une situation difficile. La baisse de la dépendance aux revenus pétroliers est la seule solution pour sauver l'économie iranienne, a jugé M. Tayyebnia.

M. Rohani a assuré mardi que l'économie de son pays pouvait surmonter la chute des cours du pétrole, contrairement à d'autres producteurs comme l'Arabie saoudite et le Koweït qui souffriront plus que l'Iran.

Ceux qui ont planifié la baisse des prix du pétrole contre certains pays devraient savoir qu'ils le regretteront, a déclaré M. Rohani, en ajoutant que son pays surmontera ce complot.

Si l'Iran souffre de cette réduction (...) d'autres pays producteurs comme l'Arabie saoudite et le Koweït souffriront plus que l'Iran, a-t-il ajouté.

Les exportations pétrolières de l'Iran ont baissé de près de 2,5 millions de barils par jour en 2011 à environ un million de barils actuellement à cause des sanctions économiques américaines et européennes, mises en oeuvre pour tenter de faire plier Téhéran sur le dossier nucléaire controversé. La chute des prix met encore davantage sous pression le gouvernement iranien.







Commenter L'Iran envisage de ramener le prix du baril de 72 à 40 dollars dans le budget

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mardi 03 janvier 2017

Iran: 29 compagnies internationales qualifiées pour les proj…

Téhéran: L'Iran a qualifié 29 grandes compagnies européennes et asiatiques pour participer aux appels d'offres pour le développement des champs pétroliers et...

mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 janvier 2017 à 04:48

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte et de l'affaiblissement du dollar mais les...

lundi 23 janvier 2017 à 20:54

Le pétrole baisse, le marché restant dans l'expectative

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé lundi, les investisseurs ne montrant guère d'enthousiasme face à des éléments favorables...

lundi 23 janvier 2017 à 18:15

Le pétrole recule, les extractions de schiste américaines in…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que les investisseurs semblent se détourner des annonces de l'Opep...

lundi 23 janvier 2017 à 15:36

Le pétrole baisse à New York, sans enthousiasme face à l'Ope…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, sans parvenir à tirer profit d'éléments encourageants sur...

lundi 23 janvier 2017 à 14:38

A la veille du troisième procès AZF, la CGT veut que Total s…

La défense (france): La CGT a demandé lundi que le géant de l'énergie Total soit jugé et condamné, à la veille du...

lundi 23 janvier 2017 à 13:37

Rosneft prévoit une hausse de près de 50% de ses investissem…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft prévoit d'augmenter de près de 50% le montant de ses investissements en roubles cette année...

lundi 23 janvier 2017 à 12:52

Le pétrole recule, le nombre de puits américains au plus hau…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, la hausse des extractions américaines contrebalançant les annonces des pays engagés...

lundi 23 janvier 2017 à 09:45

Les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail après un a…

Libreville: Les salariés de Shell-Gabon, qui avaient entamé une grève le 12 janvier pour obtenir des garanties et des indemnisations sur fonds...

lundi 23 janvier 2017 à 04:40

Le pétrole grimpe en Asie après la réunion de l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, au lendemain d'une réunion à Vienne des pays producteurs...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite