Menu
RSS
A+ A A-

Chute des cours du pétrole: le patron de la 1ère banque russe craint une crise bancaire majeure

prix-du-petrole moscoumoscou: Le patron de la première banque publique russe Sberbank, Guerman Gref, a averti mercredi que le pays risquait une crise majeure de son secteur bancaire si les cours du pétrole se maintenaient aux niveaux où ils ont chuté ces derniers jours.
Il est déjà évident que la crise bancaire sera majeure à un tel cours, de 43-45 dollars le baril, s'il se maintient toute l'année, a dit cet ancien ministre de l'Economie, cité par l'agence publique Ria-Novosti.

Il a estimé à 3.000 milliards de roubles (38,4 milliards d'euros) les réserves que devraient alors constituer les banques russes pour se protéger. Combien de banques pourront supporter un tel montant' s'est-il interrogé.

La chute vertigineuse depuis l'été des cours du pétrole, qui représente avec le gaz la majorité des revenus budgétaires de la Russie, a fait couler le rouble, déjà fragilisé par la crise ukrainienne. Les autorités ont prévenu qu'un baril durablement sous les 60 dollars se traduirait par une lourde récession et un important déficit budgétaire pour le pays.

Considéré comme un membre influent du clan libéral de l'équipe économique de Vladimir Poutine, M. Gref s'est montré particulièrement alarmiste ces derniers mois. En octobre, il avait publiquement comparé l'état actuel de l'économie russe et celui de l'URSS en fin de vie, qui faisait face à la fois à des prix du pétrole très élevés et à d'importants problèmes structurels.

Il s'est de nouveau montré critique mercredi, affirmant que le gouvernement n'avait pas de cap de politique économique et réclamant un changement radical de politique économique.

Le secteur bancaire russe est particulièrement fragile actuellement, coupé des marchés occidentaux par les sanctions liées à la crise ukrainienne et confronté à un coût du crédit qui a fortement augmenté en raison de la hausse du taux directeur décidée par la banque centrale pour défendre le rouble.

Après l'effondrement du rouble à la mi-décembre, le gouvernement a adopté en catastrophe un plan de recapitalisation du secteur de 1.000 milliards de roubles (12,8 milliards d'euros). Ses bénéficiaires doivent être connus dans les jours à venir.

Dès la fin décembre, l'Etat a renfloué les numéro deux et trois du secteur bancaire, VTB et Gazprombank, pour les protéger des sanctions et les aider notamment à financer les projets d'infrastructures.

gmo/tbm/mml

SBERBANK ROSSII OAO

VTB BANK







Commenter Chute des cours du pétrole: le patron de la 1ère banque russe craint une crise bancaire majeure


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite