Menu
RSS
A+ A A-

Chute du pétrole: le canadien Suncor supprime 1.000 emplois

prix-du-petrole MontrealMontreal: Le producteur canadien d'hydrocarbures Suncor a annoncé mardi la suppression de 1.000 emplois afin de réduire ses coûts d'exploitation de 600 à 800 millions de dollars sur deux ans pour compenser le plongeon des cours du pétrole.
Spécialisée dans l'exploitation des sables bitumineux, dans l'ouest canadien, Suncor a prévu de réduire d'un milliard de dollars ses investissements.

Cette restructuration est dictée par la chute du cours du brut sur les marchés mondiaux. Le baril de pétrole est tombé à 45,89 dollars à New York mardi, son plus bas niveau depuis mars 2009.

Dans le contexte actuel de faible prix du brut, il est essentiel de redoubler d'efforts, a estimé dans un communiqué le PDG de Suncor, Steve Williams.

Cette annonce fait suite à la décision prise à la fin de la semaine dernière par Shell de licencier environ 10% de ses 3.000 travailleurs affectés à deux gisements de sables bitumineux, en Alberta (ouest).

Troisièmes réserves mondiales d'or noir, les sables bitumeux canadiens sont particulièrement chers et polluants à extraire, et la dégringolade des cours du brut a rendu nettement moins rentable leur exploitation pour les groupes pétroliers.

Suncor a ainsi notamment décidé de geler l'expansion prévue de deux gisements albertains, MacKay River et White Rose.

Les budgets affectant la sécurité, la fiabilité et la performance environnementale de la société sont expressément exclus du programme de réduction des coûts, a-t-il été assuré.

Les 1.000 suppressions de postes affecteront principalement des travailleurs contractuels, puis certains employés, a noté Suncor, prévoyant également un gel des embauches.

Au troisième trimestre 2014, Suncor avait dégagé un bénéfice net de 919 millions de dollars canadiens, en repli de 43% sur la même période un an plus tôt. Dans le même temps, la production totale de pétrole avait ralenti de 12%.




 



Commenter Chute du pétrole: le canadien Suncor supprime 1.000 emplois


Le pétrole au Canada / Québec


vendredi 28 juillet 2017

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

mardi 13 juin 2017

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

Montréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a...

mardi 13 juin 2017

Canada: production de pétrole en hausse de 32% d'ici 2030

Montréal: La production canadienne de pétrole devrait être de 5,1 millions de barils par jour d'ici 2030, soit 32% de plus que...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

L'oléoduc Keystone XL pour sortir le pétrole du Canada vers les Etats-Uni…

vendredi 24 mars 2017

Washington: En donnant son feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL, le président Donald Trump ouvre les vannes à l'approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite