Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre sous les 45 dollars à New York avant de se reprendre un peu

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en baisse mardi à New York, plongeant brièvement sous le seuil des 45 dollars avant de se reprendre, plombés par de nouveaux commentaires de pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février perdait 55 cents, à 45,52 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), évoluant à des plus bas depuis mars 2009.

Les investisseurs observaient avec une angoisse accrue le plongeon quasi-ininterrompu des cours du pétrole, au lendemain de la révision en baisse de leurs prévisions de prix pour le brut par une série de banques.

Ce pessimisme pèse toujours sur les prix aujourd'hui, a noté, Matt Smith, de Schneider Electric.

De nouveaux commentaires d'officiels saoudiens sur le fait que les cours du pétrole à 100 dollars le baril appartenaient au passé, ont contribué à conforter les opérateurs de marchés pariant sur une baisse des cours, d'après des analystes.

L'Opep refuse de revenir sur sa décision de maintenir son plafond de production sous à 30 millions de barils par jour (mbj).

Le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis, Suhaïl Mazroui, a de son côté constaté mardi lors d'un forum sur l'industrie pétrolière à Abou Dhabi que l'Opep ne pouvait plus protéger les cours du pétrole, pointant du doigt la production de pétrole de schiste américaine.

Nous avons connu une surproduction, venant essentiellement du pétrole de schiste, et cela doit être corrigé, a dit le ministre.

Bref, l'Opep reste intransigeante et, cerise sur le gâteau, le dollar regagne encore en vigueur, accentuant la déprime du marché, a relevé Matt Smith.

Un billet vert plus élevé rend moins attractifs les achats d'actifs, dont le brut, libellés dans cette monnaie pour les acheteurs munis d'autres devises.

A ce stade, les 40 dollars sont la prochaine cible du marché, selon M. Smith.

Le prix du WTI n'est pas passé sous ce seuil psychologique depuis le 24 février 2009, lorsqu'il était descendu jusqu'à 38,30 dollars en séance, pour une clôture à 39,96 dollars.







Commenter Le pétrole ouvre sous les 45 dollars à New York avant de se reprendre un peu


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite