Menu
RSS

Le pétrole cède encore du terrain en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole cédait encore du terrain mardi en Asie, frôlant des plus bas depuis six ans en raison d'une offre surabondante mais se maintenant au-dessus du seuil des 45 dollars le baril.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février perdait 71 cents, à 45,36 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance abandonnait 70 cents à 46,73 dollars.

Le Brent avait fini lundi à Londres sous les 50 dollars pour la première fois depuis 2009 et les analystes prédisent un passage sous les 40 dollars dans les prochains mois.

La banque d'affaires Goldman Sachs anticipe un WTI à 41 dollars dans trois mois, à 39 dollars dans six mois avant un rebond jusqu'à 65 dollars dans un an, contre respectivement 70 dollars, 75 dollars et 80 dollars estimés auparavant, dans une note.

Pour le Brent de la mer du Nord également, les perspectives étaient maussades, les experts de la banque prévoyant un baril à 42 dollars dans trois mois, à 43 dollars dans six et à 70 dollars l'an prochain, contre 80, 85 et 90 dollars précédemment.

A Sydney, CMC Markets ne fournit pas d'objectif chiffré mais la chute des prix du brut est déconcertante, selon son analyste Michael McCarthy. Nous devons attendre des baisses de production de gaz de schiste (aux Etats-Unis, ndlr) pour renverser les excédents et stabiliser les prix, avançait-il.

Le plongeon des cours du brut - qui ont glissé de plus de moitié depuis la mi-juin - handicape l'exploration et la production de pétrole issus des gisements de schiste américains, le coût d'extraction étant nettement plus élevé que pour la production conventionnelle.

Décidée, selon les analystes, à jouer sur cette faiblesse pour garder ses parts de marché face à une explosion de la production américaine ces dernières années, l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) se montre inflexible sur son plafond de production. Il a été maintenu à 30 millions de barils par jour (mbj) lors de sa dernière réunion en novembre.

Côté demande, des signes encourageants sont venus de Chine mardi, avec un gonflement de l'excédent commercial chinois de 45,9% sur l'année 2014, à 2.350 milliards de yuans (380 milliards de dollars au cours actuel). Mais celui-ci est d'abord attribué au recul des importations.

Bien que la demande et la croissance de la Chine ne soient pas aussi faibles que ce qu'on craignait, le marché est en mode +panique+ pour le moment et nous assistons à des retraits importants de positions des opérateurs, notait M. McCarthy.

Lundi, le baril de light sweet crude avait perdu 2,29 dollars à 46,07 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), terminant à son plus bas niveau en clôture depuis le 11 mars 2009. A Londres, le Brent coté sur l'Intercontinental Exchange (ICE) avait clôturé à 47,43 dollars, en baisse de 2,68 dollars, une première sous le seuil symbolique des 50 dollars depuis le 28 avril 2009.

str/mba/gab/mf

GOLDMAN SACHS GROUP

CONOCOPHILLIPS

CONTINENTAL

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole cède encore du terrain en Asie

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Asie


mardi 25 avril 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole a rebondi mardi en Asie en dépit d'incertitudes sur la capacité de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

lundi 24 avril 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

vendredi 21 avril 2017

Le pétrole stable en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, vendredi en Asie, les informations sur une prolongation des baisses de production de l'Opep étant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 avril 2017 à 18:13

Le pétrole recule un peu, le marché attend les réserves amér…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la baisse mardi en fin d'échanges européens, les marchés avançant au pas à la veille...

mardi 25 avril 2017 à 15:26

Sans élan, le pétrole stagne à l'ouverture à New York

New York: Le pétrole stagnait à l'ouverture à New York mardi, le marché se montrant peu enclin à la prise de risque...

mardi 25 avril 2017 à 12:25

Le pétrole peine à rebondir, la Russie inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, la Russie refusant de se joindre aux pays de l'Opep...

mardi 25 avril 2017 à 09:35

Norvège: la production pétrolière augmente en mars

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a progressé en mars, à 1,734 million...

mardi 25 avril 2017 à 07:18

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole a rebondi mardi en Asie en dépit d'incertitudes sur la capacité de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

lundi 24 avril 2017 à 20:56

Le pétrole termine en baisse, souffrant toujours des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi à New York, les investisseurs continuant à s'inquiéter du haut...

lundi 24 avril 2017 à 18:18

Le pétrole repart en petite baisse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse lundi en fin d'échanges européens, dans un marché ballotté entre inquiétudes liées à...

lundi 24 avril 2017 à 18:05

France: les prix des carburants toujours en hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur légère hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels...

lundi 24 avril 2017 à 15:33

Le pétrole recule très légèrement à New York, marché centré …

New York: Les cours du pétrole reculait très légèrement lundi peu après l'ouverture à New York, centrés sur la possible prolongation de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite