Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran et le Venezuela veulent coopérer pour soutenir les prix du pétrole

prix du petrole IranTéhéran: Le président iranien Hassan Rohani et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, en visite à Téhéran, ont appelé à une coopération au sein de l'Opep pour soutenir les prix du pétrole, a rapporté samedi le site du gouvernement iranien.
Sans aucun doute, la coopération des membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole qui sont sur la même ligne pourra permettre de neutraliser les plans de certaines puissances contre l'Opep et stabiliser les prix à un niveau acceptable en 2015, a déclaré le président Rohani lors de sa rencontre avec M. Maduro.

Le président vénézuélien a également demandé la coopération des pays exportateurs pour ramener la stabilité du prix du pétrole, qui est un produit stratégique.

M. Maduro est arrivé à Téhéran dans la nuit de vendredi à samedi pour une visite de 24 heures, sa première dans ce pays depuis son accession à la présidence en 2013.

L'Iran et le Venezuela sont tous deux membres de l'Opep et souffrent de la chute du prix de l'or noir, tombé en dessous de 50 dollars le baril.

Les deux pays critiquent la politique de l'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, qui a refusé une baisse de la production du cartel pour empêcher la chute des prix.

Le président Rohani et d'autres responsables iraniens ont critiqué à plusieurs reprises Ryad pour son refus de coopérer pour faire remonter les cours.

Téhéran et Caracas ont renforcé depuis le milieu des années 2000 leurs relations politiques et économiques. Les ex-présidents Mahmoud Ahmadinejad et Hugo Chavez avaient largement développé ces relations en insistant sur leur politique anti-américaine commune.

M. Rohani a souligné que l'Iran poursuivrait sa coopération avec le Venezuela dans les domaines du logement, des transports, de l'industrie, de l'alimentation et des médicaments pour satisfaire les besoins de ce pays.

M. Maduro a appelé de son côté à la poursuite de la présence des sociétés iraniennes au Venezuela qui pourra constituer une bonne base pour les exportations iraniennes vers l'Amérique latine.







Commenter L'Iran et le Venezuela veulent coopérer pour soutenir les prix du pétrole

Commentaires   

0 #2 David 11-01-2015 20:50
Sa jamais produit autant en pétrole et ils s'attendent à ce que le prix monte en flèche. Commencer par réduire le nombre de baril par jour et la sa va changer mais avant ça je suis très heureux de le voir diminuer !!
+1 #1 denis 11-01-2015 19:11
On retourne peu a peu vers des prix tels que nous avions dans les années 2000 au début de l'euro...Une bien bonne choses pour Notre pouvoir de consommation ...es c'est gens veulent un pétrole cher ...en 2000 le pétrole était a 25-30 dollard messieurs et le monde tournait trés bien quand meme ...........


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Le pétrole au Vénézuela


samedi 12 août 2017

Pétrole/Venezuela: les revenus du groupe public ont chuté d…

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a annoncé samedi que son chiffre d'affaires avait fondu d'un tiers (-33,5%) en 2016, en...

mardi 11 juillet 2017

Nationalisations: répit pour le Venezuela dans sa bataille j…

New York: La justice américaine a rejeté mardi une requête d'ExxonMobil lui demandant d'ordonner au Venezuela d'honorer une décision internationale imposant à...

mercredi 26 avril 2017

Pétrole: Alger et Caracas pour une reconduction de la réduct…

Alger: Le ministère algérien de l'Énergie a annoncé mercredi qu'Alger et Caracas soutiendraient, au cours de la réunion prévue le 25 mai...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite