Menu
RSS

Le pétrole hésite à New York, malgré la baisse des stocks américains

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole oscillaient autour de l'équilibre jeudi matin à New York, tiraillés entre une baisse inattendue des stocks de brut aux États-Unis, jugée de bon augure pour la demande pétrolière, et un dollar toujours vigoureux.
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février cédait 4 cents à 48,63 dollar, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les chiffres du Département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves de brut apportent un soutien évident aux cours depuis leur parution mercredi, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Advisors.

Les réserves de brut ont reculé de 3,1 millions de barils lors de la semaine achevée le 2 janvier, s'ajoutant à une diminution de 1,8 million de barils au cours de la semaine précédente.

Et l'on a vu que la cadence des raffineries n'a que peu baissé, et a même progressé autour du golfe du Mexique. Donc, même si le marché reste assommé par une offre surabondante, on s'attend à une bonne demande des raffineries américaines pour la saison, ce qui soutient les prix.

Portés par le rythme soutenu de raffinage aux Etats-Unis, les produits pétroliers ont eux affiché de fortes progressions: les réserves américaines de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont bondi de 11,2 millions de barils et les stocks d'essence ont augmenté de 8,1 millions de barils.

En outre, les anticipations des opérateurs à la veille des chiffres mensuels sur l'emploi aux Etats-Unis que le marché espérait encourageants pour l'activité américaine, et la demande en brut, participaient au petit rebond des prix, selon Matt Smith, de Schneider Electric.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont toutefois un peu déçu jeudi matin, baissant moins fortement que prévu, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Mais la bonne santé de l'activité américaine est une arme à double tranchant car cela tend à pousser encore la valeur du dollar vers le haut, pénalisant les matières premières libellées en dollar, comme le brut, a relevé Matt Smith.

Le billet vert évoluait jeudi vers 14H00 GMT à des plus hauts depuis décembre 2005 face à l'euro.







Commenter Le pétrole hésite à New York, malgré la baisse des stocks américains

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 25 mai 2017 à 20:58

Le pétrole chute, déception après l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une chute jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 25 mai 2017 à 19:26

Le pétrole décroche de plus de deux dollars le baril après l…

New York: Les cours du pétrole décrochaient jeudi après la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de prolonger de...

jeudi 25 mai 2017 à 18:40

Pétrole: l'Opep prolonge ses quotas, confiante dans un rééqu…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, ont décidé de maintenir jeudi leurs quotas de production de pétrole jusqu'en mars 2018...

jeudi 25 mai 2017 à 18:08

Le pétrole baisse avec la confirmation de l'accord de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole baissaient jeudi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après la confirmation attendue de...

jeudi 25 mai 2017 à 17:39

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas, confiante dans un…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, devraient maintenir jeudi leurs quotas de production de pétrole jusqu'en mars 2018 dans le...

jeudi 25 mai 2017 à 15:32

Le pétrole ouvre en baisse à New York, scepticisme sur l'Ope…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, les investisseurs se montrant sceptiques sur la prolongation...

jeudi 25 mai 2017 à 13:04

Pétrole: l'Opep veut prolonger ses quotas de production sans…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, sont réunis jeudi à Vienne pour reconduire jusqu'en mars 2018 leurs quotas de production...

jeudi 25 mai 2017 à 12:43

Le pétrole baisse, marché fébrile pendant que l'Opep se réun…

Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché fébrile et focalisé sur Vienne où se réunit...

jeudi 25 mai 2017 à 12:22

Pétrole: des efforts supplémentaires de l'Opep écartés par l…

Vienne: L'Opep atteindra son objectif d'abaisser les réserves mondiales de pétrole pour faire remonter les cours du baril, en renouvelant les baisses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite