Menu
RSS
A+ A A-

Pour le climat, pétrole et charbon devront rester largement inexploités

prix-du-petrole ParisParis: Le Moyen-Orient devra renoncer à exploiter près de 40% de ses réserves pétrolières, et la Chine, les Etats-Unis et la Russie l'essentiel de leur charbon, si l'on veut contenir le réchauffement climatique, révèle une étude publiée mercredi par le journal Nature.
Globalement, un tiers des réserves pétrolières, la moitié des réserves de gaz et plus de 80% du charbon devront rester sous terre jusqu'à 2050, soulignent les auteurs de cette étude intitulée Quelle quantité d'énergies fossiles pouvons-nous exploiter?

Ce sera le seul moyen d'atteindre l'objectif de l'ONU de limiter le réchauffement à +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, souligne Christophe McGlade, de l'Institute for Sustainable Resources du University College de Londres.

Les hommes politiques doivent réaliser que leur instinct consistant à recourir aux énergies fossiles disponibles sur leur territoire, est incompatible avec leur engagement à tenir l'objectif de 2°C, dit-il.

Les experts de l'Onu, qui ont publié en 2014 la plus vaste évaluation scientifique du changement climatique, estiment que pour atteindre ce but, l'homme devra limiter ses émissions de CO2 à environ 1.000 milliards de tonnes (gigatonnes), après en avoir déjà consommé 2.000. Les émissions que générerait l'usage des réserves d'énergies fossiles encore disponibles sont évaluées par l'étude à 3.000 gigatonnes.

Les entreprises ont dépensé plus de 670 milliards de dollars (565 milliards d'euros) l'an dernier dans la recherche de nouvelles ressources fossiles, souligne Paul Ekins, co-auteur de l'étude. Elles devront revoir ces budgets si des politiques sont mises en place pour soutenir la limite des +2°C.







Commenter Pour le climat, pétrole et charbon devront rester largement inexploités

Commentaires   

0 #1 Masse 07-01-2015 18:36
Gare à l'orthographe : rester !


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 17 janvier 2018 à 05:38

Le pétrole continue de baisser en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mercredi en Asie, les marchés s'inquiétant d'une augmentation de la production américaine de pétrole de schiste...

mardi 16 janvier 2018 à 20:59

Le pétrole fait une pause après une rapide envolée

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse mardi après avoir atteint leur plus haut niveau...

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite