Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York sur fond de craintes sur l'activité mondiale

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York pour leur première séance de 2015, alors qu'une série d'indicateurs manufacturiers renforçaient les préoccupations sur la demande mondiale.
Vers 14H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février perdait 51 cents à 52,66 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à de nouveaux plus bas depuis début mai 2009.

Le tableau est toujours noir pour le pétrole dans le monde, avec beaucoup de signes de faiblesse en Europe, en Chine et toujours en Russie, a souligné Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Dans la zone euro, le secteur manufacturier a connu une progression quasi-nulle en décembre dans la zone euro ce qui laisse craindre une croissance au point mort pour le dernier trimestre de l'année 2014, selon un indice publié vendredi par le cabinet Markit, l'activité s'étant plus contractée que prévu en France.

En Chine, l'activité manufacturière a également déçu en décembre, selon un indicateur officiel, avec un ralentissement à son plus faible rythme de croissance de l'année 2014, en raison de la faiblesse de la demande, ce qui confirme la conjoncture maussade dans la deuxième économie mondiale.

Dans ce contexte, l'économie américaine semble certes solide, mais (le pétrole) est un bien pour lequel le marché est mondial, a rappelé Carl Larry. Les prix semblent toujours tenter d'atteindre un plancher.

La baisse des prix continue après une année 2014 qui a vu leur pire baisse depuis 2008, avec une chute de quelque 46% à New York, en grande partie à cause d'une offre mondiale surabondante.

Ce déclin s'est accentué après novembre, date à laquelle l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangé son plafond de production, à 30 millions de barils par jour.

Le marché enregistrait par ailleurs une volatilité importante vendredi, au lendemain d'une fermeture des marchés pour le Nouvel An, dans des échanges qui restaient assez réduits.

Cela ne fait que quelques heures que les cours sont retombés en territoire négatif, alors qu'ils montaient jusqu'à sept heures du matin (12h00 GMT), a souligné Bob Yawger de Mizuho Securities, liant ce retournement à de nouvelles inquiétudes sur l'attitude de l'Opep.

Au sein du cartel, la production en Irak a atteint son plus haut niveau depuis 1980 à 2,94 millions de barils par jour (mbj), ont notamment constaté les analystes de PVM.

Hors de l'Opep, le sultanat d'Oman a annoncé jeudi un budget 2015 en déficit de 6,47 milliards de dollars, témoignant de l'impact de l'effondrement des cours du brut sur ce pays pétrolier du Golfe.

jdy/jld/nas

MARKIT







Commenter Le pétrole baisse à New York sur fond de craintes sur l'activité mondiale

Commentaires   

+1 #3 Lartilleux 02-01-2015 20:49
allez encore un effort ...baisse baisse baril , qu'on puisse enfin acheter du bon pain..., ce que j ai payé en moins à la pompe du fait que le baril baisse m a permis de l'investir chez les commerçants... !!! dites le au gouvernements , je pourrais leur donner un cours d 'economie !
0 #2 Wind 02-01-2015 16:36
Tout à fait, que la vie devienne abordable enfin
+1 #1 Lartilleux 02-01-2015 15:53
....tant mieux que ça baisse , l 'etat français vient d'augmenter le diesel de 4 cts d'euros ! ils sont completement à l'opposé de ce qu'il faudrait faire..., laisser le pouvoir d'achat au peuple ! please !!!


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite