Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit un peu, aidé par un dollar moins vigoureux

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont légèrement rebondi mardi, au lendemain d'un nouveau plongeon à des plus bas depuis 2009, dans un marché bénéficiant d'un petit accès de faiblesse du dollar et de prises de profits avant la fin de l'année.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février a gagné 51 cents à 54,12 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini à 57,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 2 cents par rapport à la clôture de lundi. Vers 08H30 GMT la référence européenne du brut était tombée à son plus bas niveau depuis le 11 mai 2009, à 56,74 dollars.

Comme le Brent, les prix du pétrole coté à New York avaient entamé la séance dans le rouge, s'enfonçant même en cours d'échanges électroniques à des plus bas depuis le 5 mai 2009, à 52,70 dollars le baril.

Mais un ensemble de facteurs a permis au brut de relever la tête, avec en premier lieu un dollar sous pression aujourd'hui après un indicateur américain quelque peu décevant, a relevé Phil Flynn, Price Futures Group.

Le moral des ménages aux États-Unis a rebondi à un rythme moins soutenu que prévu en décembre, gagnant seulement 1,6 point par rapport à novembre, contre une hausse de 5,7 escomptée, pesant ainsi sur le dollar, selon le Conference Board.

Un billet vert moins élevé rend moins onéreux les achats d'actifs libellés dans la devise américaine, comme le brut.

Et sur le marché physique, on ressent que la demande en fioul de chauffage redémarre avec l'arrivée du froid, ce qui laisse augurer un rebond de la demande en produits pétroliers sur les marchés financiers, a-t-il noté.

D'autre part, les courtiers qui avaient parié sur une baisse des cours, et dont les positions ont très bien marché ces dernières semaines avec un effondrement des prix, se mettent à engranger quelques bénéfices avant la fin de l'année, a poursuivi l'expert.

Les investisseurs se sont aussi positionnés avant la diffusion de chiffres hebdomadaires sur les stocks de brut aux Etats-Unis, mais les échanges sont restés très limités à l'avant-veille du Nouvel An jeudi, jour où le marché restera fermé.

Beaucoup de courtiers ne se rendront pas au travail demain, d'autres viendront pour les chiffres sur les réserves de brut et repartiront chez eux. On s'attend à une séance très peu animée, a précisé M. Flynn.

Beaucoup d'investisseurs redoutaient toutefois que les statistiques du ministère américain de l'Energie ne reflètent la situation actuelle de surabondance de l'offre qui a participé à faire chuter les prix de près de moitié depuis la mi-juin.

Les stocks américains devraient traditionnellement afficher une baisse en cette saison, a relevé Carl Larry, de Frost & Sullivan. Mais on pressent que le rapport du ministère américain de l'Energie (DoE) va montrer à l'inverse une hausse des réserves la semaine passée, a-t-il poursuivi.







Commenter Le pétrole rebondit un peu, aidé par un dollar moins vigoureux


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite