Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, porté par des craintes sur l'offre libyenne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, dans un marché porté par des craintes sur la production libyenne qui atténuaient provisoirement des inquiétudes plus larges sur une surabondance de l'offre mondiale en brut.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février gagnait 60 cents à 55,33 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché continue d'essayer de se stabiliser, a relevé Gene McGillian, de Tradition Energy.

Les prix du pétrole ont chuté de près de moitié depuis la mi-juin, assommés par le surplus d'offre en or noir face à des perspectives de demande hésitantes, atteignant un plus bas le 18 décembre à New York tout juste au-dessus des 54 dollars le baril.

L'annonce d'un incendie sur un terminal pétrolier en Libye est l'un des facteurs soutenant les prix ce matin, tout comme des réajustements de portefeuilles avant la fin de l'année, a précisé M. McGillian.

Des frappes de milices islamistes regroupées au sein de la coalition Fajr Libya ont mis le feu au terminal pétrolier d'Al-Sedra (est) lors de combats entre miliciens et forces gouvernementales dans cette zone.

Al-Sedra est l'un des terminaux du Croissant pétrolier libyen, qui comprend aussi Ras Lanouf et Brega, les trois plus importants du pays.

Au moins sept réservoirs sur les 19 que compte le terminal étaient en feu dimanche, selon un responsable pétrolier libyen.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Elle prévoyait initialement de redresser sa production à un million de barils par jour (bj) cette année, ce qui inquiétait les marchés sur la hausse de l'offre mondiale d'or noir.

Mais les troubles ont fait chuter sa production à 230.000 b/j dernièrement selon les analystes de PVM et cela pourrait soulager un peu l'excédent d'offre qui plombe actuellement le marché et aider les cours du pétrole.

Ces risques géopolitiques accrus offrent du soutien aux prix mais je ne serai pas surpris que les craintes sur la situation de surabondance de l'offre l'année prochaine reviennent au premier plan, et fassent plonger les cours vers de nouveaux planchers, a prévenu M. McGillian.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, porté par des craintes sur l'offre libyenne


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite