Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York, après une hausse inattendue des stocks de brut

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole brut ont fini en baisse mercredi à New York après l'annonce d'une hausse inattendue des stocks américains, qui a relancé les inquiétudes sur la surabondance d'offre.
A l'issue d'une séance raccourcie à la veille d'une fermeture des marchés pour Noël, le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février a cédé 1,28 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 55,84 dollars.

Déjà en baisse à l'ouverture, les cours se sont encore plus inclinés après la publication des réserves hebdomadaires de pétrole des Etats-Unis, par le département de l'Energie (DoE), qui a fait état d'une hausse de 7,3 millions de barils de brut, contrairement à ce qu'attendaient les analystes.

Le rapport sur les stocks semble avoir réveillé les préoccupations du marchés sur la tiédeur de la demande et l'excès d'offre, a jugé Gene McGillian, de Tradition Energy. Le marché va repartir en quête d'un prix plancher.

Depuis une semaine, le cours du pétrole brut change de direction à chaque séance, se maintenant sous le seuil des 60 dollars, alors qu'il a déjà perdu près de la moitié de sa valeur depuis la mi-juin.

Nous louvoyons entre des niveaux qui ne changent pas, sans véritable tendance à la hausse ou à la baisse, ce qui devrait continuer d'ici la fin de l'année , a souligné Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Alors que le marché reste sous pression quant à la surabondance de l'offre, la hausse des stocks américains montre qu'il y a beaucoup de pétrole aux Etats-Unis, alors que rien n'indique que la chute des cours ait pour le moment stimulé la demande, a prévenu Gene McGillian.

De plus, les investisseurs ont fait face à un barrage de mauvaises nouvelles cette semaine avec notamment l'annonce de l'Arabie saoudite sur l'impossibilité de réduire sa production, même si les prix tombaient à 20 dollars le baril, a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Les cours du pétrole ont été aidés ces derniers jours par des prises de bénéfices, mais les prix sont toujours sous pression à cause du manque de demande, a-t-il insisté.







Commenter Le pétrole baisse à New York, après une hausse inattendue des stocks de brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite