Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Opep ne réduira pas sa production même à 20 dollars le baril

prix-du-petrole ryadRyad: L'Opep ne va pas réduire sa production même si les prix du brut tombent à 20 dollars le baril, a prévenu le ministre saoudien du Pétrole, dont le pays est chef de file du cartel, dans un entretien à la revue spécialisée MEES.
Il n'est pas dans l'intérêt des producteurs de l'Opep de réduire leur production, quel que soit le prix (...). Que ça descende à 20, 40, 50 ou 60 dollars, il n'est pas pertinent de réduire l'offre, a déclaré Ali al-Nouaïmi dans cet entretien au Middle East Economic Survey, paru lundi.

Les cours de l'or noir ont perdu environ 50% de leur valeur depuis la mi-juin, grevés par l'abondance de l'offre, le renforcement du dollar et la faiblesse de la demande dans un contexte de ralentissement de l'économie mondiale.

Le prix du baril est tombé à environ 60 dollars, contre 115 en juin, une dégringolade qui s'est accentuée après la décision prise fin novembre par l'Opep --qui pompe le tiers du pétrole mondial-- de maintenir inchangé son plafond de production et de laisser les prix se stabiliser d'eux-mêmes.

M. Nouaïmi, l'homme le plus influent au sein de l'Opep, a estimé que le monde ne pourrait plus avoir un baril de pétrole à 100 dollars, selon le MEES qui qualifie son entretien d'inhabituellement franc.

L'Arabie saoudite avait l'habitude d'intervenir pour équilibrer l'offre et la demande sur le marché pétrolier car c'est le seul pays disposant d'une importante capacité de production additionnelle, selon le Fonds monétaire international (FMI).

M. Nouaïmi a rejeté comme "une logique tordue" le fait de s'attendre à ce son pays, qui pompe 9,6 millions de barils par jour (mbj), réduise ses extractions et perde des parts de marché au profit d'autres grands producteurs hors Opep.

"Est-il raisonnable que des producteurs à haut rendement réduisent leur production alors que ceux à faible rentabilité continuent à produire?", s'est-il interrogé.

"Nous assurons moins de 40% de la production mondiale. Nous sommes le producteur le plus efficace. C'est incroyable après cette analyse que nous réduisions" l'offre, a-t-il encore dit.

"Si je réduis, qu'adviendra-t-il de ma part de marché? Les prix vont remonter mais les Russes, les Brésiliens et les producteurs américains de pétrole de schiste vont prendre ma part", a-t-il martelé.

Le pétrole s'inscrivait en hausse mardi en Asie avant la publication du chiffre révisé de la croissance américaine, mais les prix du brut devraient être freinés par la prudence des investisseurs pendant les fêtes de fin d'année.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février s'adjugeait 51 cents, à 55,77 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 29 cents, à 60,40 dollars.







Commenter Pétrole: l'Opep ne réduira pas sa production même à 20 dollars le baril

Commentaires   

+1 #1 Algérien 24-12-2014 13:38
Normal, ils ont des réserves de $$$$ sans compter le coût très bas de l'extraction ... Chapeau quand même car c'est la première fois que des enturbannés décident de prendre des décisions pour ne pas perdre leur part du marché :-) avant c'était servir les USA pour maintenir leur règne maintenant faire baisser le prix en inondant le marché fait remonter les PIB américain et européen c'est cool .... les arabes toujours au service de leurs alliés . Pauvre tonton Vlad Pout ... il faut serrer la ceinture... quand à tonton boutef... vivement qu'il passe larme à gauche pour faire tomber le voile sur la junte.


La Production de pétrole dans le monde


mardi 12 septembre 2017

Opep: la production recule, évoque un rééquilibrage du march…

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a reculé au mois d'août, selon un rapport publié mardi par l'organisation, dont le...

jeudi 10 août 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par la Libye mais …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a légèrement progressé en juillet par rapport au mois précédent, soutenue par la Libye...

mardi 08 août 2017

Pétrole: l'Opep et d'autres pays promettent de respecter la …

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Plusieurs pays pétroliers, membres ou non de l'Opep, ont achevé mardi une réunion technique à Abou Dhabi...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

mercredi 19 juillet 2017

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: l'Opep voit une baisse de la demande pour sa produc…

Londres: L'Opep anticipe une baisse de la demande mondiale pour sa production l'année prochaine, face à l'augmentation des pompages de producteurs de...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par le Nigeria et …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a augmenté en juin par rapport au mois précédent, soutenue principalement par le Nigeria...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: les compagnies doivent devenir "compatibles…

Istanbul: Les compagnies pétrolières doivent affronter le double défi d'une abondance de l'offre de pétrole et devenir "compatibles" avec un monde bas...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite