Menu
RSS
A+ A A-

Scandale Petrobras : le ministre brésilien de l'Energie mis en cause

prix-du-petrole brasiliabrasilia: Le principal accusateur dans le scandale de corruption touchant la première entreprise du Brésil, Petrobras, a donné une liste de 28 personnalités politiques ayant touché des pots-de-vin, dont le ministre de l'Energie, a révélé vendredi la presse locale.
Paulo Roberto Costa, ancien directeur de l'approvisionnement chez Petrobras, qui aurait reçu des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars et qui collabore avec la justice en échange d'une remise de peine, a remis cette liste aux autorités, selon le journal O Estado de Sao Paulo.

Parmi les politiciens impliqués comme bénéficiaires supposés de la trame de corruption, se trouvent, selon le journal, le ministre de l'Energie, Edison Lobao, les ex-ministres Gleisi Hoffman (actuellement sénatrice), Antonio Palocci et Mario Negromonte, ainsi que sept sénateurs et onze députés fédéraux.

Les pots-de-vin étaient versés par un cartel d'entreprises, selon la justice, qui en échange bénéficiait de juteux contrats avec Petrobras.

La majorité des responsables politiques cités par Paulo Roberto Costa sont du Parti des travailleurs (PT, gauche) de la présidente Dilma Rousseff, ou des partis alliés au PT comme le PMDB.

Vendredi, Gleisi Hoffman et Antonio Palocci ont démenti toute implication dans cette affaire.

Je n'ai rien à craindre face à l'enquête en cours, a affirmé la sénatrice dans un communiqué, se disant disposée à ce que la justice lève le secret bancaire dans son cas.

Dans ce vaste scandale, les présidents du Sénat, Renan Calheiros, et de la chambre des députés, Eduardo Alves, ont déjà été mis en cause dans un reportage de la revue d'opposition Veja. Tous deux ont rejeté ces accusations.

La justice poursuit actuellement 39 personnes dans cette affaire, dont Paulo Roberto Costa et Nestor Cervero, ancien directeur de l'international chez Petrobras, mais aucune personnalité politique n'a encore été inquiétée.

La police estime que le réseau de corruption autour de Petrobras, qui est une entreprise publique, aurait blanchi plus de 4 milliards de dollars en dix ans.

Jeudi Dilma Rousseff, qui entamera en janvier son second mandat, a demandé que des sanctions soient prises à l'encontre des responsables sans détruire Petrobras, appelant à un pacte national contre la corruption.

vel/mav/jb/ka/nas

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO







Commenter Scandale Petrobras : le ministre brésilien de l'Energie mis en cause


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Petrobras met en vente sa raffinerie de Pasadena

mercredi 10 mai 2017

Rio de janeiro: Petrobras va mettre en vente sa raffinerie de Pasadena, en Californie, dont l'achat en 2006 est entaché d'accusations de corruption, dans le cadre de sa politique de cession d'actifs, a annoncé mercredi la compagnie brésilienne d'État.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite