Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tombe à un nouveau plus bas de 5 ans à New York, l'Opep inquiète

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont de nouveau chuté lundi, touchant un nouveau plus bas depuis mai 2009, après des propos jugés peu encourageants de responsables de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a perdu 1,90 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 55,91 dollars, son plus bas niveau de clôture depuis début mai 2009.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a clôturé à 61,06 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 79 cents par rapport à la clôture de vendredi, terminant à son plus bas depuis début juillet 2009.

Il y a beaucoup de spéculation, qui tire le marché vers le bas, a jugé Carl Larry, de Frost & Sullivan. Aujourd'hui, les inquiétudes concernaient principalement le refus de l'Opep d'envisager quelque mesure que ce soit pour abaisser sa production.

Lors d'une conférence à Dubaï dimanche, le secrétaire général de l'Opep, Abdallah al-Badri, a défendu cette stratégie, estimant que l'écart entre l'offre et la demande n'expliquait pas l'effondrement des cours, alors que l'organisation a conservé son plafond de production inchangé à 30 millions de barils par jour lors de sa dernière réunion en novembre.

On pourrait presque croire que l'Opep veut voir jusqu'où elle peut aller dans la situation actuelle, ont estimé les analystes de Commerzbank.

Le ministre de l'Energie des Émirats Arabes Unis, Suhail al-Mazrouei, est allé plus loin, lors de cette même réunion, en disant que l'Opep pourrait encaisser une baisse des prix jusqu'à 40 dollars le baril, selon les experts.

L'Opep continue à se retrancher dans ses positions, a souligné Phil Flynn de Price Futures Group. Les Emirats arabes unis disent qu'une réunion d'urgence n'a rien de nécessaire (...) Ils ne cachent pas le fait que la cible, c'est le pétrole de schiste américain, dans l'espoir que la chute des cours écarte du jeu certains producteurs.

Parmi les conséquences de la chute des cours, le décompte des puits aux Etats-Unis, établi par la société de services pétroliers Baker Hughes, a en effet subi sa plus forte baisse depuis des années en fin de semaine dernière, avec près de 30 puits en moins.




Commenter Le pétrole tombe à un nouveau plus bas de 5 ans à New York, l'Opep inquiète


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite