Menu
RSS
A+ A A-

Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole

prix-du-petrole ParisParis: Les Bourses européennes ont dévissé lundi, après des indices contrastés aux Etats-Unis et sur fond de baisse continue du prix du pétrole, qui s'ajoute à l'incertitude politique en Grèce à deux jours du coup d'envoi de l'élection présidentielle.
"Le marché est affecté à court terme par la rapidité de la baisse du prix du pétrole, qui a un effet déstabilisateur pour le secteur et les pays producteurs", explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

Le repli du brut vient fragiliser encore un peu plus un marché déjà plombé par l'incertitude politique en Grèce et "après que les indices européens aient connu leur plus forte baisse hebdomadaire en plus de trois ans la semaine dernière", rappelle John Plassard, chez Mirabaud Securities.
L'Eurostoxx a perdu 2,75%. Paris a terminé en baisse de 2,52% (103,55 points) à 4005,38 pts, au plus bas depuis le 20 octobre, dans un volume d'échanges nourri de 4,3 mrd EUR.

Technip a terminé en tête (+1,00% à 46,69 euros) après avoir renoncé à racheter CGG, qui s'est effondré (-29,28% à 4,88 euros).

Total a tiré le marché vers le bas (-2,85% à 39,37 euros), toujours plombé par le pétrole.


Londres a enregistré une forte baisse de 1,87% (117,91 points) à 6182,72 points.

Le secteur de l'énergie a encore fait les frais de la baisse des cours du pétrole, à l'image de BP (-3,22% à 373,25 pence) ou BG group (-2,92% à 795,1 pence).


Sur le Dax, toutes les valeurs ont terminé dans le rouge.

Les groupes d'énergie ont particulièrement pesé sur l'indice. EON, numéro un du secteur en Allemagne, et son dauphin RWE ont affiché une baisse respective de 3,97% à 13,55 euros et de 4,66% à 25,77 euros.


Madrid a plongé de 2,38%, passant sous la barre des 10'000 points, à 9903,9 points.

Le pétrolier Repsol a perdu 2,97%, à 15,695 euros après avoir admis que son conseil d'administration allait étudier lundi le possible rachat du canadien Talisman Energy Inc.


Milan a cédé 2,81% à 18'079 points, pénalisé par les valeurs bancaires.

Le géant pétrolier Eni a terminé en baisse de 3,49% à 13,29 euros et le groupe aéronautique Finmeccanica de 3,49% à 7,195 euros.


Amsterdam a chuté de 2,48% à 396,09 points, la quasi totalité des titres terminant la séance dans le rouge.


La Bourse suisse a reculé de 2,05% à 8'712,82 points notamment face au repli des poids lourds de la cote.

Transocean, l'opérateur de plateformes pétrolières, a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,37% à 15,76 CHF).


Bruxelles a chuté de 1,74% à 3121,81 points.

C'est GDF Suez, également coté à Paris, qui a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,51% à 18,28 euros) suivi par le groupe métallurgique Bekaert (-2,90% à 25,31 euros).


Lisbonne a dévissé de 2,78% à 4691,33 points, atteignant un nouveau plus bas depuis août 2012.

Le secteur de l'énergie a particulièrement souffert: le groupe pétrolier et gazier Galp a chuté de 3,85% à 8,00 euros et l'électricien EDP de 3,58% à 3,10 euros.




Commenter Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite