Menu
RSS
A+ A A-

Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole

prix-du-petrole ParisParis: Les Bourses européennes ont dévissé lundi, après des indices contrastés aux Etats-Unis et sur fond de baisse continue du prix du pétrole, qui s'ajoute à l'incertitude politique en Grèce à deux jours du coup d'envoi de l'élection présidentielle.
"Le marché est affecté à court terme par la rapidité de la baisse du prix du pétrole, qui a un effet déstabilisateur pour le secteur et les pays producteurs", explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

Le repli du brut vient fragiliser encore un peu plus un marché déjà plombé par l'incertitude politique en Grèce et "après que les indices européens aient connu leur plus forte baisse hebdomadaire en plus de trois ans la semaine dernière", rappelle John Plassard, chez Mirabaud Securities.
L'Eurostoxx a perdu 2,75%. Paris a terminé en baisse de 2,52% (103,55 points) à 4005,38 pts, au plus bas depuis le 20 octobre, dans un volume d'échanges nourri de 4,3 mrd EUR.

Technip a terminé en tête (+1,00% à 46,69 euros) après avoir renoncé à racheter CGG, qui s'est effondré (-29,28% à 4,88 euros).

Total a tiré le marché vers le bas (-2,85% à 39,37 euros), toujours plombé par le pétrole.


Londres a enregistré une forte baisse de 1,87% (117,91 points) à 6182,72 points.

Le secteur de l'énergie a encore fait les frais de la baisse des cours du pétrole, à l'image de BP (-3,22% à 373,25 pence) ou BG group (-2,92% à 795,1 pence).


Sur le Dax, toutes les valeurs ont terminé dans le rouge.

Les groupes d'énergie ont particulièrement pesé sur l'indice. EON, numéro un du secteur en Allemagne, et son dauphin RWE ont affiché une baisse respective de 3,97% à 13,55 euros et de 4,66% à 25,77 euros.


Madrid a plongé de 2,38%, passant sous la barre des 10'000 points, à 9903,9 points.

Le pétrolier Repsol a perdu 2,97%, à 15,695 euros après avoir admis que son conseil d'administration allait étudier lundi le possible rachat du canadien Talisman Energy Inc.


Milan a cédé 2,81% à 18'079 points, pénalisé par les valeurs bancaires.

Le géant pétrolier Eni a terminé en baisse de 3,49% à 13,29 euros et le groupe aéronautique Finmeccanica de 3,49% à 7,195 euros.


Amsterdam a chuté de 2,48% à 396,09 points, la quasi totalité des titres terminant la séance dans le rouge.


La Bourse suisse a reculé de 2,05% à 8'712,82 points notamment face au repli des poids lourds de la cote.

Transocean, l'opérateur de plateformes pétrolières, a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,37% à 15,76 CHF).


Bruxelles a chuté de 1,74% à 3121,81 points.

C'est GDF Suez, également coté à Paris, qui a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,51% à 18,28 euros) suivi par le groupe métallurgique Bekaert (-2,90% à 25,31 euros).


Lisbonne a dévissé de 2,78% à 4691,33 points, atteignant un nouveau plus bas depuis août 2012.

Le secteur de l'énergie a particulièrement souffert: le groupe pétrolier et gazier Galp a chuté de 3,85% à 8,00 euros et l'électricien EDP de 3,58% à 3,10 euros.




Commenter Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite