Menu
RSS
A+ A A-

Des députés algériens s'alarment de la chute des prix du pétrole

prix-du-petrole algerAlger: Des députés algériens se sont alarmés lundi de la persistance de la baisse des cours du pétrole dans un pays où l'économie dépend à 97% de ses exportations d'hydrocarbures, lors d'un débat à l'Assemblée nationale.
Le peuple algérien ne va rien trouver à manger si les prix du pétrole continuent à chuter, a lancé le député indépendant Habib Zegad, alors que la fiscalité pétrolière constitue 60% du budget de l'Etat.

Le député du Rassemblement Algérien (RA) s'est parallèlement élevé contre la hausse continue de la facture des importations qui va s'établir à 65 milliards de dollars en 2015, dénonçant une dilapidation des deniers publics.

Le pétrole a plongé de plus de 100 dollars le baril au début de l'année à 60 dollars actuellement, en raison notamment d'une baisse de la demande dans une économie mondiale atone, une forte hausse de la production des hydrocarbures de schiste et d'autres sources non conventionnelles.

Les réserves de change qui s'élèvent à près de 200 milliards de dollars et pouvant couvrir 35 mois d'importation permettent à l'Algérie de faire face aux chocs à court terme, a tenté de rassurer le gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Laksaci. Mais, a-t-il averti aussitôt, cette capacité à résister aux chocs se dissipera vite si les cours du pétrole restaient à des niveaux bas pendant longtemps.

Certes, l'Algérie a préservé sa stabilité monétaire et financière en dépit des faibles performances de sa balance des paiements extérieurs et de la persistance du déficit budgétaire, mais il n'en reste pas moins que la question de la fragilité de l'économie algérienne à l'égard des hydrocarbures et donc des prix du pétrole se pose avec acuité, a-t-il ajouté.

Une cellule de suivi et d'évaluation a été mise en place par le Conseil économique et social (CNES) pour suivre la situation suite à la chute des prix du pétrole, a indiqué son président, Mohamed-Seghir Babes.

Selon les analystes, l'Algérie va devoir puiser abondamment dans le Fonds de régulation des recettes (FRR) qui disposait fin juin de plus de 55 mds de dollars, pour faire face à la baisse des prix de l'or noir.

Chute des prix du brent: L’Algérie perd 50 millions de dollars par jour

Depuis des années, l'Algérie calcule son budget sur la base d'un baril à 37 dollars. Le surplus va au FRR qui finance le déficit et toutes les mesures urgentes du gouvernement.




Commenter Des députés algériens s'alarment de la chute des prix du pétrole

Commentaires   

+3 #7 le gavage interdit 28-12-2014 12:19
gaver vous bande de pourri ,vous allez tous finir comme khadafi lynché par le peuple dans les egouts pourris de ce pays qui va bientot devenir comme l 'ethiopie..inch alla....le prophete..m...t je vous avez prevenu......
+5 #6 Algérien 22-12-2014 13:41
Les démocraties classiques doivent se racheter face au peuple algérien en rendant publics, les avoirs des dirigeants algériens et leurs comptes dans les banques du monde. Cela évitera le scénario catastrophe du genre Michelle Alliot-Marie lors de la chute de Ben Ali
+7 #5 mustoran 20-12-2014 09:57
sonatrach et les 40 voleurs
+8 #4 Cbon 18-12-2014 04:54
Tant mieux, que tous ces pourris de sonatrach arrêtent de se gaver sur le dos du peuple
+8 #3 Algérien 15-12-2014 22:35
L'Europe doit construire un frontière grillagée autour de l'Algérie avant 2017 année de grande disette et annonciatrice de plusieurs années de vaches maigres pour le peuple.


Le pétrole en Algérie


lundi 02 octobre 2017

L'Algérie veut reprendre l'exploration du gaz de schiste

Alger: Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a demandé au groupe pétrolier public Sonatrach de reprendre l'exploration du gaz de schiste, suspendue...

lundi 11 septembre 2017

Le Vénézuélien Maduro à Alger, avec le pétrole au coeur des …

Alger: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé lundi une visite officielle de 24 heures en Algérie, avec au menu la question...

lundi 05 juin 2017

Raffinerie d'Alger: TechnipFMC et Sonatrach ont réglé leur c…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC (ex-Technip) a annoncé lundi avoir "définitivement réglé" le litige avec la société publique pétrolière algérienne Sonatrach portant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

Raffinerie d'Alger: TechnipFMC et Sonatrach ont réglé leur contentieux

lundi 05 juin 2017

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC (ex-Technip) a annoncé lundi avoir "définitivement réglé" le litige avec la société publique pétrolière algérienne Sonatrach portant sur les travaux de réhabilitation de la raffinerie d'Alger.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite