Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se stabilise à New York mais le marché reste sous pression

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en petite hausse lundi à New York, tentant de se stabiliser après leur chute de vendredi, mais le marché restait tendu après des propos jugés préoccupants d'un ministre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier gagnait 5 cents à 57,86 dollars, évoluant proche de niveaux plus vus depuis mai 2009 sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Vendredi, il avait chuté de plus de deux dollars, poursuivant une baisse engagée depuis la mi-juin, au cours de laquelle il a perdu près de la moitié de sa valeur.

Le marché est toujours sous pression, a souligné Robert Yawger, de Mizuho Securities. Pendant le week-end, plusieurs ministres de l'Opep, notamment dans les pays du Golfe, ont tenu des propos encourageant à la baisse.

Le principal, c'était celui du ministre de l'Energie des Emirats arabes unis, qui a prévenu que rien ne serait fait pour contrer le plongeon du marché même si le baril de brut s'échangeait à 40 dollars, a-t-il ajouté.

Le ministre, Suhail al-Mazrouei, a également dit ne pas envisager une réunion extraordinaire du cartel avant trois mois, selon les analystes de Commerzbank, alors que l'Opep a conservé son plafond de production inchangé à 30 millions de barils par jour lors de sa dernière réunion en novembre.

Lors d'une conférence à Dubaï dimanche, le secrétaire général de l'Opep, Abdallah al-Badri, a lui défendu cette stratégie, ont aussi relevé les experts, estimant que l'écart entre l'offre et la demande n'expliquait pas l'effondrement des cours.

On pourrait presque croire que l'Opep veut voir jusqu'où elle peut aller dans la situation actuelle, ont estimé les analystes.

Par ailleurs, ils ont noté que les cours du pétrole avaient été un peu soutenus par l'annonce de la fermeture de deux terminaux pétroliers en Libye.

Ce weekend, la compagnie pétrolière nationale de Libye a déclaré le statut de +force majeure+ sur les chargements aux terminaux d'Al-Sedra et de Ras Lanouf, menacés par une coalition de milices islamistes, a ajouté David Hufton, analyste chez le courtier PVM.







Commenter Le pétrole se stabilise à New York mais le marché reste sous pression


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite