Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie, le Brent reste au-dessus des 60 USD

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole continuait de baisser lundi en Asie après les déclarations du secrétaire général de l'Opep réfutant la responsabilité du cartel dans la dégringolade des cours, mais le Brent se maintenait au-dessus des 60 dollars le baril.
Le baril de référence (WTI) pour livraison en janvier perdait 25 cents, à 57,56 dollars, le baril de Brent pour livraison en janvier également cédant un cent, à 61,84 dollars.

Le WTI et le Brent avaient touché vendredi des plus bas à la clôture depuis la mi-mai 2009 et juillet 2009 respectivement.

Depuis la mi-juin, date de leur dernier pic, les cours du WTI ont perdu près de la moitié de leur valeur en raison de la surabondance de brut sur le marché et d'une demande en berne sur fond de conjoncture morose en Europe et de ralentissement de la croissance en Chine.

Les cours ont subi coup sur coup la réduction annoncée vendredi des prévisions de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) pour la demande mondiale en 2015 et les déclarations dimanche du secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah al-Badri, imputant la chute des prix à la spéculation et non à un problème d'offre excédentaire.

Dans son rapport mensuel, l'AIE a réduit ses prévisions de croissance de la demande pour 2015, à 93,3 millions de barils par jour (mbj), contre une anticipation précédente de 93,6 mbj, ce qu'elle a expliqué par une reprise plus timide que prévu de la croissance mondiale l'an prochain, dans un contexte de surabondance de l'offre.

Elle a également évoqué la suppression des subventions publiques aux produits pétroliers dans certains pays et la force du dollar. En effet, plus le billet vert est fort, moins les actifs libellés en dollars sont intéressants pour les acheteurs munis d'autres monnaies.

Quant à al-Badri, il a estimé que l'écart offre/demande n'explique pas l'effondrement des cours.

Si cette chute se poursuit, cela signifiera que la spéculation contribue fortement à pousser les prix à la baisse, a-t-il dit, en rappelant que le plafond de production de l'Opep n'a pas changé depuis 10 ans, à quelque 30 millions de barils (mbj).

Lors de sa dernière réunion ministérielle fin novembre à Vienne, l'Opep a, sous la pression des monarchies du Golfe, maintenu inchangé son plafond de production au risque de voir les cours poursuivre leur chute.

Vendredi, le baril de référence (WTI) avait chuté de 2,14 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) après l'annonce de l'AIE, pour s'établir à 57,81 dollars. A Londres, le Brent avait aussi fini en baisse, à 61,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

bjp/gab/plh

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole poursuit sa baisse en Asie, le Brent reste au-dessus des 60 USD


Le pétrole en Asie


vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite