Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole s'enfonce à New York à son plus bas depuis mai 2009 après l'AIE

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont poursuivi leur plongée vendredi, touchant leur plus bas niveau en cinq ans et demi, après la baisse des prévisions de demande de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a chuté de 2,14 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 57,81 dollars, son plus bas niveau de clôture depuis la mi-mai 2009.

A Londres, le baril de Brent pour livraison en janvier a aussi fini en baisse, à 61,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), touchant là un nouveau plancher depuis juillet 2009.

De façon évidente, la nouvelle chute des cours est liée au rapport de l'AIE, a estimé Phil Flynn, de Price Futures Group. Ce scénario qui pousse franchement les cours à baisser s'ajoute à une période déjà très difficile pour le marché pétrolier mondial.

Dans son rapport mensuel, l'AIE a ralenti ses prévisions de croissance de la demande pour 2015, à 93,3 millions de barils par jour (mbj), contre une anticipation précédente de 93,6 mbj, ce qu'elle a expliqué par une reprise plus timide que prévu de la croissance mondiale l'an prochain, dans un contexte de surabondance de l'offre.

De façon intéressante, l'AIE souligne que la baisse des prix pourrait à court terme affecter la demande dans des marchés à forte croissance comme la Russie, où la chute des prix du brut crée les conditions de l'apparition d'une récession, a remarqué Tim Evans de Citi.

On peut toujours fortement douter que les cours vont toucher un plancher, a-t-il renchéri.

Jeudi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait déjà abaissé ses estimations de consommation mondiale de pétrole, après avoir fin novembre décidé de conserver son plafond de production à 30 mpj.

Chaque jour, il se passe quelque chose qui sert de prétexte à une nouvelle baisse, a noté John Kilduff d'Again Capital. C'est toujours la même histoire d'offre excédentaire.

Parmi les conséquences, la chute des cours du pétrole est en train de geler de plus en plus de projets, soulignait Phil Flynn. Le décompte des puits aux Etats-Unis (établi par la société de services pétroliers Baker Hughes) a enregistré sa plus forte baisse depuis quelques années, avec 29 puits en moins.




Commenter Le pétrole s'enfonce à New York à son plus bas depuis mai 2009 après l'AIE


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 19 juillet 2017 à 15:37

Le pétrole quasi stable à l'ouverture à New York, en attenda…

New York: Les cours du pétrole montaient un peu après un démarrage à l'équilibre mercredi à New York, sur un marché attentiste...

mardi 18 juillet 2017 à 21:42

Pétrole: l'Equateur augmente sa production malgré l'accord a…

Quito: L'Equateur, avide de devises à cause de la chute des cours du brut et d'un important déficit fiscal, va augmenter la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite