Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole continue sa chute sous les 60 dollars à New York, après l'AIE

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse vendredi à New York, continuant à s'enfoncer sous la barre des 60 dollars, après un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pessimiste sur la demande mondiale en 2015.
Vers 14H25 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier cédait 1,19 dollar à 58,76 dollars le baril, évoluant à ses plus bas niveaux depuis mi-juillet 2009, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Chaque jour, il se passe quelque chose qui sert de prétexte à une nouvelle baisse, a noté John Kilduff d'Again Capital. Depuis hier, il y a bien sûr le rapport de l'AIE (...) C'est toujours la même histoire d'offre en excès.

L'AIE a abaissé vendredi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2015, à 93,3 millions de barils par jour (mbj), contre une anticipation précédente de 93,6 mbj.

Elle a expliqué cette prévision par une reprise plus timide que prévu de la croissance mondiale l'an prochain, dans un contexte de surabondance de l'offre, et a également évoqué la suppression des subventions publiques aux produits pétroliers dans certains pays et la force du dollar.

En effet, plus le billet vert est fort, moins les actifs libellés en dollars sont intéressants pour les acheteurs munis d'autres monnaies.

L'AIE a notamment prévu une baisse de 195.000 barils par jour (bpj) pour la demande russe, a souligné Matt Smith de Schneider Electric. En même temps, elle a augmenté de 200.000 boj sa prévision de production pour les pays hors de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). L'assaut conjugué de la hausse de l'offre et du ralentissement de la demande pousse le WTI largement sous les 60 dollars.

La veille, l'Opep avait déjà abaissé ses estimations de consommation mondiale de pétrole, avec une hausse de la demande de 1,12 million de barils par jour (mbj) en 2015, à 92,26 mbj, contre une augmentation de 1,19 mbj précédemment.

jdy/jld/az

SCHNEIDER ELECTRIC







Commenter Le pétrole continue sa chute sous les 60 dollars à New York, après l'AIE


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite