Menu
RSS
A+ A A-

Le Mexique dévoile la première étape de l'ouverture de son secteur pétrolier

prix-du-petrole mexicomexico: Le Mexique a dévoilé jeudi la première étape de l'ouverture historique de son secteur pétrolier aux investisseurs étrangers, promettant des ventes aux enchères transparentes en juillet pour 14 champs situés en eaux peu profondes.
Les règles de ces enchères ont été rendues publiques quatre mois après que le Congrès a donné son accord final à la loi autorisant les entreprises étrangères à forer des puits de pétrole pour la première fois depuis 1938.

Cela représente, sans aucun doute, l'arrivée d'une nouvelle ère pour l'énergie dans notre pays. Cela contribuera au bien du Mexique, a déclaré le ministre de l'Energie, Pedro Joaquin Coldwell, lors d'un événement exposant le processus d'appel d'offres.

Le Mexique n'a jamais organisé d'enchères pour des contrats de prospection pétrolière. Avant la nationalisation du secteur il y a 76 ans, les offres étaient attribuées sur une base discrétionnaire.

Les 14 blocs initiaux - sur les 169 au total qui seront mis aux enchères lors de cette première phase - couvrent une superficie de plus de 4 kilomètres carrés (4,222 km2) et sont situés dans le golfe du Mexique, au large des Etats de Tabasco, Veracruz et Campeche.

Ils contiennent l'équivalent de quelque 687 millions de barils de pétrole, pour l'essentiel entre 40 et 80 mètres sous le niveau de la mer.

A partir de lundi, les entreprises pourront demander à avoir accès aux données relatives aux gisements pétroliers. La salle des données (data room) ouvrira le 15 janvier et les entreprises devront présenter leurs offres pour des contrats de partage de la production avec le gouvernement six mois plus tard, le 15 juillet.

Une entreprise ou un consortium sera autorisé à postuler pour un maximum de cinq des 14 blocs.

Les noms de ceux qui remporteront ces contrats de 25 ans seront annoncés au cours d'une séance publique de la Commission nationale des hydrocarbures qui sera retransmise en direct sur internet.

Le Mexique agira selon les plus hautes normes internationales en termes d'équité et de transparence, a assuré M. Coldwell à l'heure où la corruption et l'impunité suscitent une colère croissante de l'opinion publique dans le pays.

Pour prétendre à un contrat, une entreprise devra justifier d'au moins un milliard de dollars de capital, ou dix milliards d'actifs, et avoir participé à au moins trois projets d'exploration dans les cinq dernières années.

Pour un consortium, le capital minimum requis pour l'opérateur principal est fixé à 600 millions de dollars.







Commenter Le Mexique dévoile la première étape de l'ouverture de son secteur pétrolier


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite