Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa dégringolade en Asie, le WTI à 62,65 USD

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole dégringolaient encore mardi en séance en Asie, dans un marché plombé par une offre surabondante, la conjoncture économique mondiale et le renforcement du dollar.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier perdait 40 cents, à 62,65 dollars, le Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédant 35 cents à 65,84 dollars.

Les cours du brut avaient encore dévissé lundi après de nouveaux indicateurs confirmant le ralentissement économique de la Chine.

Le géant asiatique, le pays le plus gourmand en brut de la planète après les Etats-Unis, a en effet enregistré une chute surprise de ses importations et un fort ralentissement de ses exportations confirmant son essoufflement.

En chute libre depuis leur pic de juin, les prix du pétrole souffrent de la faible activité économique mondiale et de prévisions d'une offre très abondante en brut l'an prochain dans un marché déjà bien approvisionné.

Une période prolongée pendant laquelle les prix du pétrole sont bas devrait être positive pour l'économie mondiale dans son ensemble, y compris pour les pays émergents emmenés par la Chine et l'Inde, relevait le cabinet d'études Capital Economics dans une note.

Toutefois (les prix bas du pétrole) peuvent aussi aggraver les inquiétudes quant à leur impact sur les plus gros perdants, y compris les économies importantes au plan géopolitique comme la Russie, et sur le secteur pétrolier lui-même, a-t-il ajouté.

Or les cours devraient connaître de nouvelles pressions à la baisse en 2015 sous l'effet d'une augmentation de la production mondiale de pétrole, le possible retour des exportations iraniennes actuellement limitées par des sanctions internationales sur son programme nucléaire, et le renforcement du dollar.

Les analystes Adam Longson et Elizabeth Volynsky, de Morgan Stanley, ont revu en très nette baisse --d'environ 30%-- leurs prévisions de prix pour le brut en 2015, de 98 dollars à 70 dollars pour le Brent londonien.

Le marché espérait une réduction des prévisions de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) mais ces derniers n'ont pas réussi à se mettre d'accord lors de leur dernière réunion fin novembre sur une réduction du plafond de production (30 millions de barils par jour).

Le pétrole souffre en outre de l'appétit des investisseurs pour le dollar US, un actif courtisé en période d'incertitude. Or le renforcement du billet vert a tendance à rendre moins attractifs les achats de brut libellé en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Lundi, le WTI avait chuté de 2,79 dollars et s'est établi à 63,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), un plus bas en clôture depuis le 29 juillet 2009, lorsqu'il avait fini à 62,90 dollars.

A Londres, le Brent coté sur l'Intercontinental Exchange (ICE) avait terminé sur un plongeon de 2,88 dollars, à 66,19 dollars. C'est son seuil le plus bas en clôture depuis le 28 septembre 2009, où il avait fini à 65,88 dollars.







Commenter Le pétrole poursuit sa dégringolade en Asie, le WTI à 62,65 USD


Le pétrole en Asie


mardi 26 septembre 2017

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

vendredi 22 septembre 2017

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite