Menu
RSS
A+ A A-

Le groupe pétrolier ConocoPhillips réduit son budget 2015 de 20%

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips a annoncé lundi une nette réduction de ses investissements l'an prochain, d'environ 20% à 13,5 milliards de dollars, sur fond de décrue des cours de l'or noir.
Nous fixons notre budget pour 2015 à un niveau que nous jugeons prudent étant donné l'environnement actuel, a commenté le PDG Ryan Lance, cité dans le communiqué.

Le groupe justifie principalement la baisse par des dépenses plus basses sur des grands projets, dont plusieurs sont bientôt achevés, de même que le report de dépenses dans les gisements non conventionnels d'Amérique du Nord.

Les programmes de forages pour développer de nouveaux gisements vont ainsi tomber à 5 milliards de dollars, contre 6,5 milliards cette année (-23%).

ConocoPhillips explique qu'il va continuer de concentrer ses investissements sur les gros gisements américains d'Eagle Ford et Bakken, riches en pétrole et gaz de schiste, mais va repousser ceux réalisés sur d'autres gisements non conventionnels émergents (bassin permien, Niobrara, Montney, Duvernay).

L'entreprise conserve la flexibilité pour accroître ou baisser l'activité dans les (gisements) non conventionnels, précise-t-il.

Le cours du baril de pétrole coté à New York (WTI) a chuté d'environ 40% depuis la mi-juin, et évoluait lundi un peu en dessous des 65 dollars. La baisse des cours rend moins intéressante la production de pétrole issu du schiste, plus coûteuse que l'exploitation conventionnelle.

ConocoPhillips prévoit aussi une réduction importante de ses investissements l'an prochain dans ses grands projets déjà validés, à 4,8 milliards de dollars. La baisse s'annonce en revanche légère pour les activités d'exploration (1,8 milliard de dollars) et les dépenses générales de l'entreprise (1,9 milliard).

Ces moindres investissements ne devraient pas empêcher la production du groupe d'augmenter de 3%.

A la Bourse de New York, l'action ConocoPhillips reculait de 2,55% à 66,12 dollars vers 15H00 GMT.

soe/jld/pb

CONOCOPHILLIPS

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

FORD MOTOR

Bourse de New York







Commenter Le groupe pétrolier ConocoPhillips réduit son budget 2015 de 20%


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite