Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, plombé par l'Arabie saoudite et le dollar fort

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, gênés par la baisse des prix officiels du pétrole de l'Arabie saoudite, qui cherche à protéger ses parts de marché, et par un raffermissement du dollar, qui rend l'or noir plus onéreux.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 69,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 60 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 94 cents, à 65,87 dollars.

L'Arabie saoudite a réduit jeudi ses prix de ventes officiels de pétrole brut pour les exportations vers l'Asie et les États-Unis. Les prix du brut +Saudi Light+ destiné à l'Asie a été réduit de 1,90 dollars le baril, c'est un plus bas depuis plusieurs années, soulignait Olivier Jakob de Petromatrix.

Le prix du brut dit +Arab Medium+ pour exportation vers les États-Unis a été baissé de 40 cents, alors que les prix du pétrole destiné à l'Europe ont augmenté, continuait M. Jakob.

L'Arabie Saoudite est clairement engagée dans une guerre commerciale très offensive pour gagner des parts de marché en Asie et aux États-Unis. La baisse des prix de l'énergie décidée par le pays est un autre signal de son engagement ferme à ne plus être l'éternelle variable d'ajustement du marché pétrolier, commentait Christopher Dembik analyste chez Saxo Banque.

Plusieurs analystes notent que l'Arabie saoudite s'est engagée dans une guerre des prix pour protéger ses parts de marché, et vise un prix du baril entre 60 et 70 dollars, même si le pays s'en défend.

Selon M. Dembik, un prix du baril approchant des 60 dollars pénalise aussi l'Arabie saoudite, mais les importantes réserves de change du pays, estimées à 738,6 milliards de dollars, lui permettront de résister pendant plusieurs trimestres.

Les prix du pétrole ont chuté brusquement après à la réunion des Pays exportateurs de pétrole (Opep) la semaine dernière, le cartel ayant décidé de ne pas changer ses objectifs de production (30 millions de barils par jour).

Les cours du pétrole avaient ainsi atteint début décembre leurs plus bas niveaux depuis 2009, à New York comme à Londres, quelques jours après la réunion, à 63,72 dollars pour le WTI et 67,53 dollars pour le Brent.

Le prix de l'or noir subissaient également le renchérissement du dollar, qui a atteint vendredi des sommets depuis mi-août 2012 face à l'euro et fin juillet 2007 face au yen.

La hausse du billet vert décourage les investisseurs munis d'autres devises d'effectuer des achats de pétrole, libellés en dollar et donc rendus plus onéreux.




Commenter Le pétrole baisse, plombé par l'Arabie saoudite et le dollar fort


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 13 novembre 2017

Aramco: l'oléoduc vers Bahrein rouvert après un acte de …

Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi la reprise du pompage dans son oléoduc avec Bahrein interrompu samedi en raison...

jeudi 26 octobre 2017

Pétrole: le prince héritier saoudien pour la réduction de la…

Ryad: Le puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'est déclaré en faveur d'une extension au-delà de mars 2018 d'un accord entre...

mardi 24 octobre 2017

Pétrole: le manque d'investissement risque de provoquer une …

Ryad: Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a estimé mardi le PDG...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite