Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, plombé par l'Arabie saoudite et le dollar fort

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, gênés par la baisse des prix officiels du pétrole de l'Arabie saoudite, qui cherche à protéger ses parts de marché, et par un raffermissement du dollar, qui rend l'or noir plus onéreux.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 69,01 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 60 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 94 cents, à 65,87 dollars.

L'Arabie saoudite a réduit jeudi ses prix de ventes officiels de pétrole brut pour les exportations vers l'Asie et les États-Unis. Les prix du brut +Saudi Light+ destiné à l'Asie a été réduit de 1,90 dollars le baril, c'est un plus bas depuis plusieurs années, soulignait Olivier Jakob de Petromatrix.

Le prix du brut dit +Arab Medium+ pour exportation vers les États-Unis a été baissé de 40 cents, alors que les prix du pétrole destiné à l'Europe ont augmenté, continuait M. Jakob.

L'Arabie Saoudite est clairement engagée dans une guerre commerciale très offensive pour gagner des parts de marché en Asie et aux États-Unis. La baisse des prix de l'énergie décidée par le pays est un autre signal de son engagement ferme à ne plus être l'éternelle variable d'ajustement du marché pétrolier, commentait Christopher Dembik analyste chez Saxo Banque.

Plusieurs analystes notent que l'Arabie saoudite s'est engagée dans une guerre des prix pour protéger ses parts de marché, et vise un prix du baril entre 60 et 70 dollars, même si le pays s'en défend.

Selon M. Dembik, un prix du baril approchant des 60 dollars pénalise aussi l'Arabie saoudite, mais les importantes réserves de change du pays, estimées à 738,6 milliards de dollars, lui permettront de résister pendant plusieurs trimestres.

Les prix du pétrole ont chuté brusquement après à la réunion des Pays exportateurs de pétrole (Opep) la semaine dernière, le cartel ayant décidé de ne pas changer ses objectifs de production (30 millions de barils par jour).

Les cours du pétrole avaient ainsi atteint début décembre leurs plus bas niveaux depuis 2009, à New York comme à Londres, quelques jours après la réunion, à 63,72 dollars pour le WTI et 67,53 dollars pour le Brent.

Le prix de l'or noir subissaient également le renchérissement du dollar, qui a atteint vendredi des sommets depuis mi-août 2012 face à l'euro et fin juillet 2007 face au yen.

La hausse du billet vert décourage les investisseurs munis d'autres devises d'effectuer des achats de pétrole, libellés en dollar et donc rendus plus onéreux.




Commenter Le pétrole baisse, plombé par l'Arabie saoudite et le dollar fort


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 22 janvier 2018

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

vendredi 05 janvier 2018

Pétrole: Ryad modifie le statut d'Aramco en vue de son intro…

Ryad: L'Arabie saoudite a modifié le statut du géant pétrolier public Saudi Aramco, devenu une société par actions en vue de son...

lundi 11 décembre 2017

Pétrole: Ryad va réduire ses exportations vers l'Asie en jan…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi une réduction de ses exportations de brut à destination de ses clients asiatiques en janvier, pour...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 janvier 2018 à 20:44

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis décembre …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé mardi au plus haut depuis décembre 2014, profitant de la perspective d'une...

mardi 23 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole poursuit sa hausse avant les réserves américaines

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché renouant avec l'optimisme avant la publication des données...

mardi 23 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en hausse à New York, optimisme sur la dema…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mardi, poussé par un vent d'optimisme sur la hausse de la demande...

mardi 23 janvier 2018 à 12:13

Le pétrole grimpe, le FMI rehausse ses prévisions de croissa…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que le Fonds monétaire international (FMI) a revu ses...

mardi 23 janvier 2018 à 11:46

Pétrole: la Norvège a produit moins que prévu en 2017

Oslo: La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, a produit moins de pétrole que prévu en 2017, selon des chiffres...

mardi 23 janvier 2018 à 07:19

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, à la faveur de déclarations encourageantes sur les baisses...

lundi 22 janvier 2018 à 21:06

Le pétrole salue la position saoudienne sur un accord

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a terminé en hausse lundi, profitant de propos rassurants de l'Arabie saoudite...

lundi 22 janvier 2018 à 18:09

Le pétrole remonte après une réunion de suivi de l'Opep et d…

Londres: Les cours du pétrole repartaient en hausse lundi en fin d'échanges européens alors que l'Opep et la Russie ont réaffirmé leur...

lundi 22 janvier 2018 à 15:43

Le pétrole new-yorkais à l'équilibre, partagé entre Opep et …

New York: Le prix du pétrole new-yorkais évoluait à l'équilibre lundi après avoir ouvert en recul, partagé entre un mouvement de consolidation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite